Feu le crématorium de Montredon ! Et propos incendiaires sur celui de Narbonne…

   

Feu le crématorium de Montredon ! Mort avant terme dans les bras de Monsieur Mellet, son maire d’alors qui, en sus, vice-présidait et veillait au Grand Narbonne à l’avenir et aux intérêts du service communautaire des pompes funèbres. Ce sapeur-pompier de profession, désormais à la retraite, et dernier des socialistes hollandiens audois, aura donc brûlé en vain toute son énergie à tenter de sauver ce four crématoire tellement désiré – four que la Ville de Narbonne vient aujourd’hui, officiellement de lancer. Entre-temps, monsieur Mellet aura aussi perdu tous ses mandats dans le brasier électoral municipal de l’an passé. C’est donc le 5 février, lors d’une réunion du conseil municipal de la Ville de Narbonne, que Didier Mouly a définitivement et symboliquement enterré le crématorium de Montredon en consacrant la naissance du sien. Il paraît que durant cette séance, le même Didier Mouly , selon un communiqué incendiaire du secrétaire de la section socialiste locale, aurait tenu des propos « de caniveau… diffamatoires, méprisants, indécents… des propos fielleux… » ; que son intervention était « calomnieuse », qu’elle était pleine de « haine » et manquait de « dignité et de respect ». À l’en croire, l’hôtel de Ville était en combustion ce soir là, et le maire aurait craché le feu et passé par le fer et la flamme son opposant direct Nicolas Sainte Cluque. Pour me faire une opinion, j’ai regardé la vidéo de cette apocalyptique séance, et, finalement, n’ai rien vu de la sorte. Non ! les échanges étaient plutôt froids. Ce qui m’a le plus surpris, étonné, par contre, c’est la façon qu’avait Didier Mouly de s’adresser à son interlocuteur sans jamais citer son nom. À l’anonymiser en quelque sorte ; et qui est très violent. Mais, on le sait, la politique est une matière explosive. Dès lors, comment s’étonner, quand on en fait, de s’y brûler parfois le caractère ou l’esprit…

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :