Contre-Regards

par Michel SANTO

Hamon et Montebourg sont de retour et la face du monde restera inchangée !

imagesHier Dimanche, Benoît Hamon réunissait son  université d’automne et son courant: « Un monde d’avance », au Vieux Boucau, il fallait y penser, pour promouvoir de vieilles alliances et de vieilles idées. Son copain Montebourg lui, revenant de la « vallée de la Mort » , en Californie, réunissait la sienne et son mouvement  » Des idées et des rêves », à Laudun-l’Ardoise, pour effacer son piteux passé et se refaire une santé. Il y des jours comme ça où la géographie cristallise le vivant et dit sa vérité …

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • robin

    |

    bonjour Mr SANTO
    ah que j’aime votre ecriture !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour! Monsieur et Madame Robin, et merci pour vos encouragements…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]