Contre-Regards

par Michel SANTO

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel « se chauffent » sur les ondes…

   

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

 

En pleine semaine d’un mois d’août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de cette région au nom exotique, faisait trempette dans ses eaux ou vivait planqué comme une taupe. L’objet de cette estivale algarade ? L’effacement de Montpellier par l’icelle présidente de l’Occitanie de sa carte touristique régionale. Autant dire rien qui ne puisse inciter des esprits au repos – ne parlons pas des corps ! – à retrouver les chemins, et l’ennuie, de l’école. Bref ! de ce coup de gomme intempestif, le résident occitanien, « s’en tape » comme de sa première partie de belote … Dit autrement, cette dispute géographique, n’intéresse que Saurel et Delga – et leurs proches collaborateurs. Personne donc ! Et puis, à quoi bon s’offusquer de cette révision historico-géographique, Philippe ? Montpellier, comme d’autres grands sites, n’a pas besoin de l’Occitanie pour se faire belle, et se rendre plus désirable. À l’inverse, sans eux, la région et madame Delga ne sont  rien. À Tokyo, Londres ou Berlin, l’Occitanie n’existe pas, mais on sait situer, à l’échelle de l’Europe, la Cité de Carcassonne, les arènes de Nîmes ou le Pont du Gard, notamment. Une carte ne fait pas un territoire ! Et de la tripoter ne change rien à ce dernier, à son histoire, à ses couleurs, à son prestige… De lui seul, et de ceux qui le font vivre au quotidien, d’abord, dépend sa notoriété !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • thierry camus

    |

    Le bac à sable au niveau régional , cela me rappelle quelque chose à un niveau beaucoup plus local . C’est pitoyable , triste et à pleurer . Étant originaire de Montpellier , je ne peux que vous donner raison Mr Santo , cette ville qui a 1000 ans , ce qui est peu en comparaison avec Narbonne , Nîmes , Toulouse etc.. a toujours été une place royale , à l’époque Mauguio qui est aujourd’hui un village battait monnaie . Donc Montpellier n’a besoin de personne pour exister et prospérer . et c’est ainsi qu’Allah est grand , copyright : Alexandre Vialatte .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Les dessous de la rentrée politique de Jacques Bascou...

Les dessous de la rentrée politique de Jacques Bascou...

Rentrée de Jacques Bascou, après celle de Didier Mouly, dans le même journal, où il confirme paradoxalement sa sortie tout en expliquant que ce n’était pas lui qui avait quitté le Ps, mais son parti [Lire la suite]
Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :