Contre-Regards

par Michel SANTO

Hollande pris au piège de Merkel et Junker par la nomination de Moscovici …

 

moscovici

 

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a dévoilé mercredi la composition de l’exécutif appelé à définir au cours des cinq prochaines années une politique communautaire centrée sur la croissance, la réforme du secteur de l’énergie, la concurrence et le commerce extérieur. Le Français Pierre Moscovici est nommé commissaire européen  aux Affaires économiques.

Et “le Monde” de minimiser que M. Moscovici sera chaperonné par le très rigoureux Finlandais Jyrki Katainen, propulsé vice-président de la Commission. “Il s’agit d’un coordinateur, pas d’un superviseur. Il n’y a pas de tutelle de l’un sur l’autre”. En réalité, et contrairement aux cocoricos entendus depuis, cette nomination est un véritable piège dans lequel François Hollande est naïvement tombé. En effet, gardienne des traités, je ne vois pas comment la Commission et son Commissaire Français  pourrait déroger aux règles en vigueur; ce que le journaliste de ce quotidien note en faisant observer que “La tâche n’en reste pas moins délicate pour M. Moscovici qui devra attaquer son mandat par des réprimandes adressées à la France pour un énième dérapage budgétaire.” Une situation cocasse, en effet, qui verra un ancien ministre français faire la leçon à un gouvernement auquel il a appartenu sans y faire la preuve de pouvoir ou vouloir mettre en oeuvre des réformes de structure qu’il n’aura de cesse à présent de lui rappeler. Junker et madame Merkel , en faisant semblant de s’opposer à  cette nomination, ont appliqué cette vieille recette qui consiste à nommer un opposant pour mettre en oeuvre une politique contraire à ses convictions. Il y mettra d’autant plus de zèle qu’il voudra les faire oublier… Un grand classique!

 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Raynal

    |

    Très fine analyse et très juste….On pourrait dire aussi que la France voit l’Europe comme une structure de recyclage pour ses élus incompétents….Après Désir, Moscovici….Si on s’avère trop mauvais pour la France, on est toujours assez bon pour l’Europe, hein….? Moi, je serais les autres ça m’interrogerait…(Mais je crois que c’est le cas….)

    Reply

  • Avatar

    Miller

    |

    !!!! bon papier Michel! merci!

    Reply

  • Avatar

    PERRY

    |

    Il n’a jamais été foutu de sauver l’industrie automobile de sa région en qualité d’élu – Sait il ce qu’est un ouvrier de chez Peugeot ? Il n ‘a pas eu le temps de son installation qu’il vait déjà compris le déficit qu’il ne reconnaissait comme ministre Français – Il a comme beaucoup entendu dire que ?…. parole et documents tenus par des fonctionnaires européens brillants en soi, mais si loin aussi des réalités .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :