Contre-Regards

par Michel SANTO

Il faut sauver le brave docteur Valls !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manuel-Valls_image-gauche.jpg

 

 

” Le Monde “, qui se veut la Conscience morale et politique de ce pays , demande au Président , par la voix anonyme de son éditorialiste, de corriger, dans tous les sens du terme, son ministre de l’Intérieur. Avec fermeté, insiste-t-il. En termes moins élégants dits,  la rédaction du Monde veut la peau de Manuel Valls au prétexte qu’il aurait stigmatisé une population ethniquement étiquetée et de la juger incapable de s’intégrer . Une faute politique et morale qui jouerait sans vergogne sur la peur de l’étranger et ferait des Roms des boucs émissaires parfaits. Bref, Valls est un salaud de la pire espèce, comme  Sarko, et comme ce dernier il convient vite de l’éliminer . Car les Roms,  en effet, sont gens ethniquement  indéfinissables et paisibles qui ne demandent qu’à être gentiment accueillis pour paisiblement s’intégrer. Les élus locaux, notamment dans le 93, confrontés à la réalité de campements sauvages, à la délinquance et à l’exaspération des populations concernés, ne seraient donc que d’affreux racistes et leurs administrés de pauvres marionnettes, par eux manipulés en vue des prochaines municipales. Ainsi va la vie au Monde, toujours niée quand elle va à l’encontre des ” bons sentiments ” de son lectorat et de ses salariés. Demain, j’en prends le pari , ce n’est plus de Roms dont il sera question dans les colonnes de ce journal, mais de citoyens roumains et européens. Ne pas voir la réalité et refuser d’en parler ne sera plus possible,  il suffira alors de ne pas la nommer et par d’autres  mots la neutraliser. Comme d’habitude ! Mais le contexte politique a changé, et ce qui était possible quand la droite gouvernait ne l’est plus désormais. C’est l’intérêt de l’alternance démocratique que de voir un parti exerçant le pouvoir légitimer des thèmes, des pratiques ou des politiques qu’il combattait dans l’opposition. Je n’en ferai pas la liste, elle serait trop longue. Il est cependant vrai que sur des sujets sociaux, comme celui des Roms, c’est le coeur de la ” morale ” des partis de gauche qui est touché. Cela évidemment fait mal, et explique les contorsions et postures hypocrites des Montebourg, Duflot, Mamère, Laurent… ainsi que celles de l’anonyme éditorialiste du ” Monde ” . Rude thérapie que celle imposée par le docteur Valls ! Mais nécessaire…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio