Contre-Regards

par Michel SANTO

Kléber Mesquida, le député-président de l’Hérault, règle ses comptes avec le PS, sans régler ses factures !


Dans le dernier Canard Enchaîné, on y découvre la liste des parlementaires socialistes qui n’ont pas payé les cotisations dues au groupe PS de l’Assemblée. Parmi eux, en quatrième position, le régional de la bande des débiteurs, Kléber Mesquida, député de l’Hérault et président du Conseil Départemental de ce même département. Furieux de voir son nom et sa dette étalée sur la place publique, il vient d’adresser sa démission au président de son groupe. Sans régler sa facture, évidemment ! Un micro-évènement domestique, mais qui en dit long cependant sur le rapport très particulier qu’entretiennent certains élus de gauche avec “l’Argent”. D’un côté il est vilipendé, quand il s’agit de celui des “patrons”, d’un autre il est chéri quand il s’agit du leur. Jusqu’à pinailler, dans le cas qui nous occupe, quelques centaines d’euros mensuels de cotisations à son parti. Une somme qui pourtant n’est qu’un juste retour dans les caisses du PS, afin d’assurer la maintenance d’une “marque” grâce à laquelle ce monsieur est devenu Député-Président du Conseil Départemental ; et le restera peut-être. Un statut qui lui permet de jouir de moyens, et d’un patrimoine symbolique et financier largement au-dessus de ceux qu’aurait pu lui permettre, par exemple, une carrière, même honorable, à la Direction Départementale de l’Agriculture de l’Hérault. Bref, tout cela me semble bien peu conforme aux  valeurs de loyauté et de solidarité que ne manquera pas d’avancer, sans doute et sans trembler, notre Député à son créancier.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

Barques en Scène : croquis de la journée d'hier. Station 1 : le matin à 10h 30, place de l'Hôtel de Ville — encore vide ou presque : quelques touristes seulement — , café à la terrasse du Petit Moka. [Lire la suite]
Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio