Contre-Regards

par Michel SANTO

Kléber Mesquida, le député-président de l’Hérault, règle ses comptes avec le PS, sans régler ses factures !


Dans le dernier Canard Enchaîné, on y découvre la liste des parlementaires socialistes qui n’ont pas payé les cotisations dues au groupe PS de l’Assemblée. Parmi eux, en quatrième position, le régional de la bande des débiteurs, Kléber Mesquida, député de l’Hérault et président du Conseil Départemental de ce même département. Furieux de voir son nom et sa dette étalée sur la place publique, il vient d’adresser sa démission au président de son groupe. Sans régler sa facture, évidemment ! Un micro-évènement domestique, mais qui en dit long cependant sur le rapport très particulier qu’entretiennent certains élus de gauche avec “l’Argent”. D’un côté il est vilipendé, quand il s’agit de celui des “patrons”, d’un autre il est chéri quand il s’agit du leur. Jusqu’à pinailler, dans le cas qui nous occupe, quelques centaines d’euros mensuels de cotisations à son parti. Une somme qui pourtant n’est qu’un juste retour dans les caisses du PS, afin d’assurer la maintenance d’une “marque” grâce à laquelle ce monsieur est devenu Député-Président du Conseil Départemental ; et le restera peut-être. Un statut qui lui permet de jouir de moyens, et d’un patrimoine symbolique et financier largement au-dessus de ceux qu’aurait pu lui permettre, par exemple, une carrière, même honorable, à la Direction Départementale de l’Agriculture de l’Hérault. Bref, tout cela me semble bien peu conforme aux  valeurs de loyauté et de solidarité que ne manquera pas d’avancer, sans doute et sans trembler, notre Député à son créancier.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio