L’événement du jour : le 3 mai 1968 !

Alors qu’un meeting de protestation se tient à la Sorbonne, la police fait évacuer l’université à la demande du recteur Jean Roche. Des barricades, les premières, sont alors installées boulevard Saint-Michel. C’est le début du mouvement de mai 68 qui prendra l’ampleur qu’on lui connaît, passant d’une grève universitaire à une grève sociale d’une ampleur sans précédent. « L’avenir est un lieu commode pour y mettre les songes. » Anatole France. Extrait de: Les Opinions de Jérôme Coignard .

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    dominick

    |

    un mai 2014 ne serait pas inutile mais plus de leaders, plus d’idéologies, plus d’utopies mais des sectes, des religions frelatées et des moutons bâtardisés souvent trop "fatigués" pour entrevoir l’avenir comme un lieu de songes! j’aimerais pouvoir me tromper m’sieur…

    Reply

  • Avatar

    Savall d'Arvo

    |

    Je me souviens Michel… j’ai eu 20 ans le 10 mai

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Et mon fils est né le 11 de ce mois là , de cette même année. Année de mes 21 ans. À Epinay sur Seine, ville dont je présidais la MJC … Une année qui m’a amené à reprendre des  » études  » laissées en plan à 17 ans …

    Reply

  • Avatar

    argos

    |

    1968 , j’étais en primaire et cela me passer au dessus de la tête !
    68 c’était juste après les guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie et seulement 23 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, cette mouvance revendicative ,ce printemps occidental puise aussi ses causes dans son proche passé tragique!
    Il faut que les peuples aient des utopies explosives c’est une preuve qu’ils ne sont pas mort, qu’importe après ce qu’il en reste…. ce n’est plus jamais comme avant … le peu est déjà un tout!
    Jusqu’à la prochaine!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :