L’impatiente ou la rose.

 

Martine Aubry, dans le JDD, fait observer à certains de ses amis ignorant l’art du jardinage « que la patience ne pousse pas dans tous les jardins. » Et qu’elle ne voyait aucune raison «  sauf l’impatience de l’un ou l’autre, de changer ce calendrier que des militants ont voté et que la grande majorité des dirigeants socialistes approuve ». On ne la contredira pas sur la patience qui, non seulement ne fleurit pas dans tous les jardins mais pousse aussi son zèle à ne fleurir dans aucun d’entre eux, pour relever que l’impatiente, elle, se plaît à l’ombre et s’épanouit de juin à septembre. Un calendrier en phase avec celui des primaires que défend Martine de sorte que cette impatiente là pourrait devenir le nouvel emblème des socialistes. Une fleur qui toutefois préfère l’ombre, ce qui n’est pas le cas de toutes les impatientes au PS…

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :