Contre-Regards

par Michel SANTO

La grenouille et le boeuf.

  

 

Mes lectures: Un grand classique!

 

 

“Une grenouille (1) vit un bœuf (2)

Qui lui sembla de belle taille.

Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,

Envieuse, s’étend, et s’enfle et se travaille,

Pour égaler l’animal en grosseur,

Disant : « Regardez bien, ma sœur ;

Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?

 Nenni. – M’y voici donc ? – Point du tout. – M’y voilà ?

– Vous n’en approchez point. »

La chétive pécore

S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages…”

 

(1) de Poitou-Charentes

(2) du FMI

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :