Contre-Regards

par Michel SANTO

La liberté de penser différemment ne se négocie pas !

    College_Georges_SAND___Toulon_liberte_de_pensee

A Nantes, samedi, il pleuvait des injures sur Caroline Fourest venue y conférencer.

Bousculée, et escortée par des policiers jusqu’à son train de retour, elle a fini par débarquer à Paris ou 200 manifestants l’attendaient pour la huer. Des manifestants à Nantes et à Paris, appartenant à des sectes ultra nationalistes et intégristes, hurlant et vociférant sur celle qui, à leurs yeux, a le tort d’afficher publiquement son homosexualité et son engagement en faveur du « mariage pour tous ». On y a  même vu deux ou trois prêtres ensoutanés et de grandes croix élevées. Une action, disons le sans ambages, proprement délirante. La bêtise et la haine incarnées par de sinistres individus, qui nous ramènent aux temps anciens où l’on envoyait aux bûchers celles et ceux seulement suspectés d’une libre pensée. La rage me prend quand ces faits me sont rapportés. Elle me prend, car l’amalgame est ainsi fait avec des millions de français qui n’ont d’autres torts que de s’interroger ou de pacifiquement  s’opposer  à cette réforme de « société ». Des hommes et des femmes, pour certains catholiques et tout autant bienveillants envers ceux qui aiment différemment, mais qui hélas, par la grâce de petites cohortes de crétins haineux et enragés sont désormais assignés à résidence morale dans un temps de l’histoire où l’on étouffait les esprits soucieux de vérité. A ceux là, qui, hier à Nantes, déshonoraient leurs emblèmes ridiculement arborés, je voudrais dire que la liberté de penser et de s’exprimer ne se négocie pas; à fortiori sous les coups, les injures et les crachats…Comme elle ne se négocie pas non plus avec d’obscurs marionnettistes tout aussi assurés de posséder la « bonne pensée »; fut elle auréolée des attributs de la modernité.

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (10)

  • raynal

    raynal

    |

    bravo et merci, Michel.

    Reply

  • pibouleau

    |

    Qui sont les marionnettistes détenteurs de la bonne pensée ?

    je comprends pas !

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Ceux qui arborent comme des trophés les attributs d’une  » pseudo modernité « . Allez revenons à notre bonne vieille rhétorique marxiste! Les intellectuels organiques ( médias, artistes etc… ),
    les penseurs et fabricants de  » l’idéologie dominante « …, de la pensée commune hors des sentiers de laquelle demeurent tous les réacs, les affreux, les ….d’un pays qui n’existe plus sinon
    comme un cauchemar historique qu’il conviendrait d’éradiquer de toutes les consciences un tantinet  libres de tout préjugés…

    Reply

  • pibouleau

    |

    Ta réponse, mon cher Michel, relève d’une excellente réthorique marxiste (on ne se refait pas)

    Inutile cependant d’user d’un langage type « vipère lubrique » pour me répondre avec autant de violence verbale (sic) à grand coup de « cauchemar histoirque » et autres références d’un autre âge

    Calme toi : comme dirait Karl Zéro à Charlotte Corday (alias Frigide Barjot !)

    Précision : je ne te compare nullement à la frigide

    Je ne vois pas pourquoi la pensée dominante serait toujours dans l’erreur d’analyse. De ton côté ta démarche syncrétique et « objective » ne facilite pas le débat. Mais je n’aurai pas, moi, la
    prétention de me poser en censeur. Mes prises de positions ne sont jamais objectives mais subjectives, comme les tienne d’ailleurs. Ne t’en déplaise.

    Fermement et tout autant amicalement

    Abraso 

    Reply

  • Michel Santo

    |

    Moi violent verbal! Nr vois tu pas  toute l’ironie de mon propos, la part de jeu dans nos échanges ? Pas de censure dans ce billet PIb.  Au contraire! la liberté de penser ne se négocie
    pas. Elle est toujours menacée par tous les conformismes. Même si , comme dirait Loyola, en fait Antonio, non pas l’espagnol, mais l’italien ( à toi de trouver ! ):  » on est toujours le
    conformiste d’un conformisme.  » Mais tu as raison, il peut y en avoir de « positifs « , qui très vite cependant virent en leur contraire… Suerte amigo ! Adelante sobre el camino, que no es
    camino; el camino se hace al andar…

    Reply

  • pibouleau

    |

    Je rends les armes !

    je suis ecoeuré

    ma provoc n’a pas marché

    faut que je m’améliore

    et m….

    Reply

  • Michel Santo

    |

     » On est toujours le conformiste d’un confortisme « ; Tu n’as pas trouvé? Gramsci ( Cahiers de prison ) je l’avais piqué à la libraiirie Maspéro à Saint germain des Près. Un vol révolutionnaire!
    hi, hi!

    Reply

  • pibouleau

    |

    voler chez Maspero et ben c est du propre ! Sacrilège

    moi je chourrais a la FNAC ou chez Gibert

    Reply

  • raynal

    raynal

    |

    A tous les trois on aurait pu les foutre en faillite….Moi, je fauchais chez Gibert…

    Vous vous rappelez la pub d’hara kiri…? si vous avez pas de fric pour l’acheter, volez le…!

    La culture sera populaire ou ne sera pas…Ah, jeunesse !

    Reply

  • pibouleau

    |

    Tiens coucou voilà t y pas que le troisième mousquetaire y pointe sa moustache frisée

    lui aussi chourrait

    dans quel monde vivons nous comme disait ma grand tante Berthe

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

          J'apprends que l'Agence de Développement Touristique de l'Aude veut repenser son "marketing" de la "destination Aude" (Passons sur ce langage de com[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]
Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]