Contre-Regards

par Michel SANTO

La mémoire courte

imagesUne chose me fascine particulièrement dans la politique française, c’est la capacité d’oubli. Alain Juppé fut longtemps d’une extrême impopularité après l’une des plus longues grèves de l’histoire de France en décembre 1995 qui a mis la France à genoux quand il était Premier ministre. Depuis quelques mois, il caracole bien loin en tête des personnalités les plus populaires. En appelant à voter Hollande en 2012, François Bayrou porte la responsabilité directe et personnelle de la situation que nous connaissons. Le voilà second de ce même classement! MAM est au devant de la scène politique depuis  25 ans. Ses turpitudes en Tunisie ont sérieusement plombé l’ex majorité mais il n’empêche: la revoici, comme si de rien n’était, tête de liste UMP! Et encore, non satisfaite de son futur salaire à Strasbourg. Par ailleurs, les sondages annoncent une percée du fn au Parlement européen comme si tout était oublié, soudain évaporé, disparu, des provocations monstrueuses de ce mouvement, notamment relatives à la deuxième guerre mondiale. Enfin du côté du PS, tout est passé à la trappe, des révélations sur son créateur, François Mitterrand à Vichy, des multiples condamnations par la justice de ses dirigeants, des calamités nationales engendrées par sa gestion passée. Oublier, vite oublier, passer à autre chose: tel est la pain quotidien de cette lamentable classe politique que la France porte sur son dos comme un fardeau. "Tout peut s’oublier" comme dit je ne sais plus quelle chanson. La mémoire des peuples est courte et cette amnésie générale est l’outil du mépris et de toutes les manipulations. Je l’ai toujours pensé: ouvrir un livre d’histoire, quel qu’il soit, est le premier acte de résistance.

Maxime TANDONNET

 


LireLire

Articles récents

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

"Barques en scène" à Narbonne : croquis, douze stations…

Barques en Scène : croquis de la journée d'hier. Station 1 : le matin à 10h 30, place de l'Hôtel de Ville — encore vide ou presque : quelques touristes seulement — , café à la terrasse du Petit Moka. [Lire la suite]
Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio