Contre-Regards

par Michel SANTO

La petite lâcheté de Christophe Barbier.

Christophe Barbier, dans son édito vidéo de l’Express, décrète que la Suisse a eu tort de respecter ses accords internationaux en matière de crimes sexuels, après qu’il nous eut expliqué que nul ne saurait échapper à la justice au prétexte de son rang !

Et finit par conclure que derrière cette initiative des Suisses, il y aurait le désir de faire payer aux Américains leur attitude à l’égard des banques helvètes. Une manière d’expédier nos voisins dans l’enfer des motivations d’argent (les salauds !) et de sauver Polanski du zèle et de l’acharnement d’un procureur américain (l’horreur !), qui doit soulager la conscience éclairée et satisfaite de la société germano-pratine. Une société qui se définit moins par son habitat parisien que par son arrogance à détenir en tout la vérité et que Barbier absout en déclarant que le procès de Polanski n’a pas lieu d’être. C’est celui d’une époque (1960-1970) qu’il faudrait faire, affirme-t-il. Coupable donc, mais pas responsable ! Une petite lâcheté morale de Christophe Barbier au profit de sa « classe », celle qui fait aujourd’hui l’opinion, et qui s’enflammerait demain d’indignation, dans les mêmes circonstances et pour les mêmes motifs, si n’était expédié dans les prétoires français, par les autorités américaines, un curé de nos campagnes exerçant son magistère dans une de leurs paroisses. Au risque de paraître vieux jeu, je trouve ce genre d’attitude, au mieux irresponsable, au pire indécente…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Œnotourisme, la course mondiale à l’innovation

Coralie Haller, Université de Strasbourg Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original. Des vignobles vallonnés à perte de [Lire la suite]
Pourquoi  cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Pourquoi cet acharnement sur le "cadavre politique" encore chaud de François de Rugy ?…

Illustration : journal l'Humanité.  Je fais pourtant l'effort intellectuel et moral pour contrarier ma répugnance naturelle pour ce genre de chasse à l'homme savamment orchestrée par Médiapar[Lire la suite]
Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’étend s[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio