Contre-Regards

par Michel SANTO

La petite lâcheté de Christophe Barbier.

Christophe Barbier, dans son édito vidéo de l’Express, décrète que la Suisse a eu tort de respecter ses accords internationaux en matière de crimes sexuels, après qu’il nous eut expliqué que nul ne saurait échapper à la justice au prétexte de son rang !

Et finit par conclure que derrière cette initiative des Suisses, il y aurait le désir de faire payer aux Américains leur attitude à l’égard des banques helvètes. Une manière d’expédier nos voisins dans l’enfer des motivations d’argent (les salauds !) et de sauver Polanski du zèle et de l’acharnement d’un procureur américain (l’horreur !), qui doit soulager la conscience éclairée et satisfaite de la société germano-pratine. Une société qui se définit moins par son habitat parisien que par son arrogance à détenir en tout la vérité et que Barbier absout en déclarant que le procès de Polanski n’a pas lieu d’être. C’est celui d’une époque (1960-1970) qu’il faudrait faire, affirme-t-il. Coupable donc, mais pas responsable ! Une petite lâcheté morale de Christophe Barbier au profit de sa « classe », celle qui fait aujourd’hui l’opinion, et qui s’enflammerait demain d’indignation, dans les mêmes circonstances et pour les mêmes motifs, si n’était expédié dans les prétoires français, par les autorités américaines, un curé de nos campagnes exerçant son magistère dans une de leurs paroisses. Au risque de paraître vieux jeu, je trouve ce genre d’attitude, au mieux irresponsable, au pire indécente…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :