Contre-Regards

par Michel SANTO

La sûreté n’est plus une « valeur » substantiellement de droite!

hollande-1

Dans la revue de presse de ce matin , sur France Culture, j’entends que François Hollande aurait habilement piégé Nicolas Sarkozy, en particulier, et la droite en général, en reprenant son credo sécuritaire et certaines de ses propositions. Tiens donc! Comme si les évènements dramatiques que nous vivons étaient un terrain propice à ce genre de manoeuvres politiciennes. Un point de vue insultant pour le gardien de l’ordre public et de la sûreté des français qui, devant des périls comme ceux qui nous menacent, ne peut que remiser ses options idéologiques et politiques pour n’agir que dans le seul intérêt national. Et cela quitte à reprendre à son compte des mesures antérieurement critiquées, au motif, comme disait Cambadélis, il y a encore quelques jours à peine, qu’elles étaient proposées par le « bloc réactionnaire » formé par la droite et l’extrême droite. Si piège il y a, il me semble plutôt s’être refermé sur la gauche. Difficile, en effet, pour elle, à présent, de tenir un discours de diabolisation sur les atteintes aux libertés et la politique sécuritaire dont seraient porteurs, substantiellement, ses opposants de droite… Et nul doute, l’émotion collective retombée, que c’est sur cet axe que la gauche de la gauche et l’extrême gauche vont orienter leurs critiques…

Même s’il invoque avec insistance les valeurs de la République et le respect des libertés, même s’il se place sous l’égide de la Déclaration de 1789, qui met « la sûreté » et « la résistance à l’oppression » au premier rang des droits de l’homme, c’est un vigoureux tournant sécuritaire qu’opère François Hollande. Sans hésiter à reprendre à son compte des propositions de la droite, voire de l’extrême droite, et sans s’arrêter à d’éventuelles crispations à gauche. A ses yeux, nécessité fait loi et la fermeté n’interdit pas l’habileté politique.

Édito du Monde, de ce jour.

 

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
Pour Delphine Batho, c'est les arbres (sujets de droit), ou la mort !…

Pour Delphine Batho, c'est les arbres (sujets de droit), ou la mort !…

Pour Delphine Batho, l’ancienne ministre socialiste de l’Environnement du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui, par lui, en fut aussi  promptement exclue : « On a le choix entre l’écolo[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :