Contre-Regards

par Michel SANTO

L’Aude et sa vérité.

Pour ceux qui ne se satisfont pas d’une info baclée et complaisante ( quelqu’en soit le bénéficiaire ) je recommande d’aller voir ce dossier publié dans l’Observatoire des inégalités. Loin des images auto-satisfaites, il donne à voir ce qu’est la réalité de notre département. A savoir celui qui occupe la première place, en métropole, pour ce qui concerne le montant d’aide sociale par habitant… Ce qui, en soit, n’est pas scandaleux, bien au contraire, mais qui donne une idée des performances économiques de ce territoire!

 » En 2006, les départements ont distribué en moyenne 370 euros d’aide sociale [
1] par habitant. Toutefois, les disparités sont importantes. Alors que la Réunion dépense 838 euros, l’Ain en verse 236, soit 3,5 fois moins. En dehors des départements d’Outre-mer, les plus larges en la matière, l’Aude, la Seine Saint-Denis et le Nord sont les plus généreux avec 525 euros, 519 euros et 490 euros par habitant respectivement.

La moitié de ces dépenses relève de dispositifs légaux obligatoires tels que le versement du revenu minimum d’insertion (RMI) ou de l’aide personnalisée à l’autonomie (APA pour les handicapés et les personnes âgées). L’autre moitié est attribuée en fonction des besoins locaux et selon des critères propres à chaque département.

La composition de la population de chaque département explique en grande partie ces disparités, en particulier la proportion de personnes âgées ou handicapées qui recueillent 42 % des dépenses, de bénéficiaires du RMI (25 % des dépenses) ainsi que d’enfants (23 % des dépenses).

Un département qui compte plus de personnes âgées et de foyers démunis sera nécessairement amené à dépenser davantage qu’un département qui compte plus de jeunes et au niveau de vie supérieur. Cependant, selon une étude du ministère de l’économie, 16 % des différences résulteraient de choix discrétionnaires des conseils généraux . »

Pour de plus amples informations, cliquer sur : Lire la suite… Cartes et analyses

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

Baromètre des Territoires 2019 / #Occitanie : le moral en berne !

    L'Institut Montaigne vient de livrer son dernier baromètre des territoires. Un coup de projecteur sur la région Occitanie y figure en bonne place. Et l'image qui apparaît, à mille lie[Lire la suite]
"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

"Il ne hait pas les Juifs, il est seulement antisioniste" !

#Antisémitisme #Antisionisme.  Ah ! les pudeurs sémantiques de ceux qui nous expliquent savamment, ou bêtement, la différence substantielle entre antisémitisme et antisionisme, et qui feignent d’i[Lire la suite]
Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel [Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :