Contre-Regards

par Michel SANTO

Le maître d’ouvrage de la salle multimodale de Narbonne face au risque juridique…

 

     

Nous ne connaîtrons donc pas le jugement (au fond) du Tribunal Administratif de Montpellier sur  la légalité du marché conception-réalisation de la salle multimodale avant 2019 (dans le courant du premier semestre, nous dit-on). Une décision d’autant plus surprenante que le même Tribunal avait rejeté sa suspension au motif qu’il délibérerait sur le fond avant le commencement des travaux tels qu’il étaient alors programmés. Or le permis de construire signé par Didier Mouly sera purgé le  21 août 2018, ce qui l’autorise (un peu vite !) à souhaiter un engagement des travaux dès octobre prochain.  Le journaliste rapportant ces faits précisant : “On voit mal la justice annuler le marché de conception-réalisation après le début du chantier…” Une phrase particulièrement désagréable à l’oreille d’un juge et propre à faire bondir un Tribunal tout entier. Et pour cause, un juge administratif se moque éperdument de savoir si un chantier a commencé ou pas. Il est payé en effet  pour juger en droit de la légalité des actes administratifs ; et il le fait, parce qu’il doit le faire, sans prendre en considération les éléments périphériques au dossier – et surtout pas ceux dans le genre “je vous place devant le fait accompli”. On a d’ailleurs vu récemment  des bulldozers démolir des constructions après l’annulation des permis de construire les autorisant. Le maître d’ouvrage de la salle multimodale projetée a donc le choix entre un engagement immédiat des travaux, en prenant le risque (économique et financier) d’une annulation du marché (et l’arrêt consécutif du chantier) ou son report en 2019, au moins, jusqu’à ce que la requête  en annulation soit examinée au fond. À lui d’évaluer ce risque ; et d’en assumer ses éventuelles conséquences – favorables ou pas. À suivre…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Yves Couriaut

    |

    …sauf à considérer que le passage en force constitue un mode de gestion, ce qui n’est pas une nouveauté
    chez nos élus.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :