Contre-Regards

par Michel SANTO

Le petit coup de bec de Valls sur la tête de Lepaon n’est pas très honorable !

Unknown

À propos de la polémique – dérisoire – sur la rénovation de l’appartement de fonction du secrétaire général de la CGT, le Premier ministre, Manuel Valls, a cru bon de donner de la voix. «Quand on traverse une telle crise économique, une telle crise de confiance […], l’exemplarité à tous les niveaux est nécessaire», a-t-il affirmé sur RTL. Il aurait mieux fait de se taire! Lorsqu’il a publié son patrimoine, en 2012, comme la loi l’y oblige, c’est tout juste si je n’ai pas pleuré. Un petit appartement de 88 m2  à Evry, et un autre, modeste de 44 m2 à Paris dans le XIe arrondissement, voilà ce que Manuel Valls affirme occuper avec son épouse, la violoniste Anne Gravoin. Sauf qu’il a oublié de déclarer une Société civile appelée Homère (il faut oser !), d’une valeur de 2 millions d’euros, abritant un appartement de 11 pièces avec 4 chambres, 5 salles d’eau, 7 pièces de séjour, 5 cuisines et 2 terrasses… Rien que ça ! L’astuce, c’est que Manuel Valls n’est actionnaire de cet appartement de 250 m2 qu’à hauteur de 1% de cette SCI, tandis que son épouse détient les 99% restants; et que les deux conjoints ont opté pour la séparation de biens. C’est légal! Mais  ce petit « montage » est-il plus acceptable que la rénovation d’un appartement de fonction réservé au secrétaire général de la CGT pour une valeur de 130 000 euros seulement?  La réponse est dans la question. J’ajoute que Valls n’est pas le seul, à gauche, à ne pas oser dire qu’il est « bourgeoisement » et confortablement logé. Clamer ensuite sur les estrades que l’on déteste les riches ne serait pas en effet très crédible! Alors, foin d’hypocrisie! et plutôt que de chercher des poux dans les plumes de Lepaon, le Canard et les autres feraient mieux de s’intéresser aux discrètes SCI dont raffolent nos hommes, et femmes, politiques …

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Ingrid

    |

    bonjour Michel,

    Je reviens sur le cas du SG de la CGT.

    C’est sa famille entière qui se déracine ( femme et enfants qui quittent copains et écoles ) pour qu’il puisse exercer son mandat syndical le mieux possible.

    Qui se sacrifie dans l’histoire, pour préserver l’unité d’une famille mais aussi, que Lepaon exerce pleinement sa charge ? Pas un commentaire là-dessus. Je trouve ça plutôt fort !

    Reply

  • Dani 7

    |

    Je persiste à penser , quant à moi qu’il s’ agit encore , comme toujours d’un clivage droite/gauche, où chacun s’ envoie des leçons de morale , s’ instituant comme des parangons des valeurs..Ils ne sont que des humains à la chair faible , avide, et soucieux de leur confort …A notre petit niveau , on leur ressemble …

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oui Dani, sauf que vous et moi ne prétendons pas sur les estrades publiques que nous serions pour des raisons politiques exempts de ces tentations au point de ne jamais y céder … Et cette posture typiquement française , à gauche, de ne pas montrer qu’on est riche… Comme si cela était une tare qui décribiserait à jamais tout engagement politique au nom d’une certaine idée de la justice sociale. Même en Italie un Visconti pouvait afficher son vote à l’ex PCI sans qu’on luî reproche son statut social … Bien à vous et merci encore de me lire…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]
L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

      Monsieur Piketty se répand dans tous les médias pour dire à quel point la réforme de l'assiette de l'ISF est une "faute historique", quand le sieur Sapin exige, lui, qu[Lire la suite]