Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Président du Conseil Général de l’Aude a-t-il écouté la conférence de presse de François Hollande ?

 

Unknown-copie-12.jpeg

 

 

 

Après la conférence de presse du Président Hollande, on se disait qu’était peut être, enfin, sans doute, vraisemblablement, certainement… mis au rebut de l’histoire du socialisme français le principe selon lequel l’augmentation des dépenses publiques était irréversible et celui des impôts, taxes, cotisations de toutes sortes itou . Il nous a même été promis hier une homéopathique baisse de ces prélèvement en 2015 … si la « situation le permet » a cependant rajouté prudemment  le ministre du portefeuille Cazeneuve … Viola, lui, qui ne préside qu’un des départements les plus pauvres de France , celui de l’Aude, et dont un de ses conseillers me disait encore récemment qu’il espérait toujours devenir ministre du tourisme lors d’un prochain remaniement ( !? ) ; Viola donc et sa majorité socialiste elle aussi, comme celle de François, pas le pape, visiblement ne l’entendent pas de cette oreille et continuent d’augmenter sans barguigner leurs dépenses et nos impôts. Ainsi pour ces derniers, les droits de mutations à titre onéreux passeront de 3,8% à 4,5% sur la période 2014/2015 … Gain : 5 Millions d’euros!  Autant de moins dans les poches des acheteurs dans l’ immobilier ancien… qui , comme tout le monde le sait , dans ce département, viennent de Singapour et des Iles Vierges avec des mallettes pleines de dollars recyclés. Après ça, essayez de convaincre les électeurs audois de la sincérité de la parole publique hollandaise  quand ses amis de Carcassonne font exactement l’inverse ! Cela dit, en plus de 45 ans de bons et loyaux paiements au fisc, je n’ai jamais , au grand jamais vu, mes impôts baisser. Tout juste ai je pu constater, en de très très rares conjonctures, leur augmentation, si je puis dire, diminuer… Comme en ce moment pour ce qui nous est dit des dépenses publiques de la Nation. Loin de globalement régresser, en effet, elles augmentent toujours… puisque ne sont pris en compte dans les calculs de nos gouvernants que les dépenses se situant au delà de leur augmentation dite « tendancielle » … Capito ? Et c’est ainsi qu’on les diminue en … les augmentant ! Simple , n’est ce pas ? Comme de l’eau de rose ! de roche, pardon !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]