Contre-Regards

par Michel SANTO

Le président Macron, la communication et l’information spectacle !

       
 

Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir par tous les moyens la bienveillance du peuple. Pour cela, il y a la communication et tous ses artifices que Macron maîtrise parfaitement : photos dans Match, séquence people à la TV, tweet compassionnel, etc. Le danger est de vouloir maintenir aussi l’information (la vraie, celle qui relate, qui enquête, qui critique, qui instruit) derrière le grand rideau de fumée de la “politique spectacle.”Sur le premier point, pas de remarques particulières. Tout pouvoir à le souci (le désir) de donner au « peuple », aux citoyens, aux électeurs… sa propre version de son action, de ses initiatives et de ses réalisations. Mais ce que ne précise pas cet ancien journaliste est que dans toute « communication », il y nécessairement une part d’information. On ne « communique » pas en effet sur du rien, sur du vide ! Quant au danger d’une « information » (la vraie, celle qui relate, qui enquête, qui critique, qui instruit, selon les propres termes de B.Lecomte) qui serait maintenu derrière le rideau de la “politique spectacle”, je ne vois pas qui, du président Macron ou de ses amis, comme le suggère l’auteur de ce billet, pourrait l’y contraindre. Et comment, surtout ! Sauf à imaginer, bien sûr, l’ensemble des médias à la « botte » du pouvoir se contentant de relayer  la production des « communicants » de l’Élysée et de Matignon. Ce qu’infirme mon expérience quotidienne à la lecture et à l’écoute des grands médias nationaux et régionaux. Cela dit, j’observe chez ceux qui font métier d’informer une tendance (lourde!) à se comporter comme de « vulgaires » agences de « com », à la recherche permanente du “buzz” le plus vendeur pour leur image. De sorte que la véritable information est à chercher elle aussi « derrière le grand rideau de fumée » de l’information spectacle…Après tout, il ne dépend que de la « presse », pour qu’il n’en soit pas (plus) ainsi. De personne d’autre et moins encore du président Macron… et de ses amis…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    jenny

    |

    Quelques mois plus tard, ou en sommes nous ?
    Macron s’est enfin aperçu que ses chefs de Com avaient des difficultés à fidéliser l’électeur (le client) . D’ou le pompier Castaner ! Comme l’écrit @bernard jomard ces chefs de Com oublient trop souvent que les concurrents veillent et travaillent tous sur de nouveaux slogans comme « Bolloré- Le Fouquet » pour Sarkozy, « Capitaine de Pédalo » pour Hollande et « Président des riches » pour Macron. Il est aussi étonnant que les chefs de Com de Macron, n’aient pas sorti un slogan désarmorcant le “président des riches” Trop souvent, après la victoire, les communicants des présidents, perdent leurs visions & la baraka .http://bernard-jomard.com/2017/09/05/macron-cocktail-de-communication-dinfluence-politique/

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

Dans la rubrique "Faits divers", des titres à se tordre…

C'est dans les titres de la rubrique "Faits divers" des journaux de province que l'on trouve des merveilles d'humour. Les préposés à ces rubriques y lâchent parfois quelques beaux traits d'esprit — d'[Lire la suite]
Saveurs des terroirs : la semaine Bavaroise s'invite aux halles de Narbonne…

Saveurs des terroirs : la semaine Bavaroise s'invite aux halles de Narbonne…

      Mercredi matin, les murs et les piliers des Halles ont soudainement tremblés : une fanfare bavaroise y faisait son entrée, plein cuivres et au pas cadencé. Martiale et [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :