Contre-Regards

par Michel SANTO

Le professeur et la burqua.




Dominique Rousseau est professeur des Universités. Il enseigne le droit. Il parle sur France Culture et ses « réflexions » sont régulièrement publiées par Libération et le Monde. Le dimanche, il dispose de trois colonnes dans le Midi Libre qui ne l’est pas trop, où il bâcle des chroniques (dans la dernière, cette perle parmi d’autres : « l’Etat veut une loi… ». L’Etat en lieu et place du gouvernement ou de députés de l’Assemblée !!!) qu’il termine régulièrement en « appelant » à la révolte du peuple. Pas dans la dernière de ce jour, où il nous assène à propos du port de la burqua : « Rajouter une loi serait aussi ridicule qu’interdire la mort par une loi. »  (Midi Libre du 24/01/10, page 8) Ainsi, pour notre expert, cette prison vestimentaire serait du même ordre qu’un phénomène naturel et irréversible. Une fatalité. C’est fort ! Ça sonne ! Et c’est c… Rappelons lui, quand même, à notre éminence professorale, que Badinter, lui, a osé l’interdire, la mort, quand elle était donnée au nom de la justice. Et que je ne vois pas pourquoi on s’interdirait le droit de légiférer contre ceux et celles qui ont décidé de « tuer symboliquement » un certains nombre de valeurs propres à notre démocratie. La loi n’est pas en effet qu’une norme technique, elle a aussi et surtout une portée culturelle et symbolique. Qu’il faut avoir le courage et la lucidité d’utiliser quand les adversaires de la République ont décidé de l’attaquer sur ce terrain là.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :