Contre-Regards

par Michel SANTO

Le PS en feu, une chance pour Hollande!

images

Rocard! qui conseille à Hollande de ne pas se représenter en 2017; Aubry! qui fustige le social-libéralisme du couple exécutif; Hamon! qui dit de ce gouvernement qu’il “menacerait la République”; Le Foll! qui lui voudrait le virer; Valls! qui appelle “à en finir avec une gauche passéiste”; Cambadélis! qui n’écarte pas la disparition du PS;  et Hollande! Inaudible, mais au centre. Pas d’autres issue que de leur passer dessus. Et foncer! Rien à perdre, puisque tout semble perdu pour lui et son parti en 2017. Encore que…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Il est certain que ce PS est en phase terminale.

    On mesure avec le recul ce qui a permis de gagner à Philippe SAUREL.

    Le PS mais aussi l’UMP, le PRG, EELV …

    Reply

  • Avatar

    Gérard

    |

    En fait, la faute originelle revient à Hollande qui n’a pas été fichu durant la campagne de 2012 d’annoncer clairement la couleur. Faire un numéro en disant que “l’ennemi, c’est la finance” pour se coucher devant elle, signer le traité Merkozy, et subir sans broncher tous les diktats de Bruxelles et des marchés, voilà ce qui conduit aujourd’hui le PS dans la situation où il est. Il rappelle en ça un peu la situation du RPR après que Chirac sitôt élu en 95 ait tourné le dos à sa “fracture sociale”. Le problème des politiciens est qu’il continue de prendre les électeurs pour des demeurés.

    Les gens seraient capables de comprendre s’ils se donnaient vraiment la peine d’expliquer les enjeux au lieu de leur mentir. Car ils n’ont toujours pas compris que le peuple ne leur donne pas mandat pour avoir carte blanche et faire ce qu’ils veulent, mais ce pour quoi ils ont été élus. S’ils se sentent incapables de résoudre les problèmes du pays, personne ne les oblige à se présenter aux élections.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises au fil des jours (du 21 au 27 février 2020)…

Quelques notes prises au fil des jours (du 21 au 27 février 2020)…

    Le 27 de ce mois. Il écrit sur sa page Facebook : "départ pour les Seychelles", et reçoit des brouettées de "J'aime". Sitôt arrivé, il nous montre ses photos, qui suscitent une flopé[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :