Contre-Regards

par Michel SANTO

Le RCNM “aux portes de l’Enfer” !…

   

Le Penseur de la Porte de l’Enfer. Rodin

 

Le président du RCNM, Bernard Archilla a le sens des “symboles”. Recevant hier son adversaire historique, l’AS Béziers, il s’est offert un tour d’honneur avant le match, écharpe orange et noire brandie à la face du public. Une fanfaronnade aussi déplacée que profondément ridicule.

Voir sa frêle silhouette braver ainsi la grosse armada des supporteurs biterrois, présentait en effet un caractère disons tragi-comique. Les  performances passées du RCNM auraient dû pourtant l’amener à faire preuve d’un plus de discernement. À défaut, et l’arrogance étant toujours mauvaise conseillère, le châtiment infligé au RCNM et à son président fut exemplaire – et méritée : 68 points encaissés… Une terrible humiliation. Cyrielle Bouisset, la conseillère municipale, autrefois joueuse – talentueuse – de rugby, croisée dimanche, en fin d’après midi sur les Barques, se refusait à m’en parler ; et ce matin encore, dans les habituelles rues désertées d’un lundi, les quelques mots échangés avec deux ou trois personnes de ma connaissance tournaient autour de cet évènement traumatique : “Qu’en pensez-vous ?” Eh bien rien justement… Que pouvais-je répondre d’autre que la reprise d’un RCNM  au pilotage australien par des mains narbonnaises n’était pas nécessairement le gage d’une meilleure gestion, sportive en tout cas ; et que les grands clubs de rugby, comme les civilisations, étaient mortels. Vendredi, le RCNM se déplace à Carcassonne, où pourraient s’ouvrir, béantes, les “portes de l’Enfer”. Christian Labit, qui entraîne  l’équipe de la Cité après avoir été viré par Monsieur Archilla de sa concurrente narbonnaise, ironiquement en possède les clefs… Vivement Pâques et que finisse, si je puis dire, cet éprouvant chemin de croix…

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio