Le rire pour rester sérieux.





« Et si le handicap structurel
économique de l’Aude avait été une demi-chance pour que la crise se passe ici, un peu moins durement que dans des départements fortement industrialisés ? »  C’est le message que tenait à faire passer Madame le Préfet de l’Aude lors de sa dernière conférence de presse .
 Un peu comme si Dominique Strauss Khan, le patron du F.M.I, affirmait que le sous développement du Burkina Faso avait été une grande chance et que  la crise financière et la montée du chômage avaient moins affecté ses habitants que ceux des pays industrialisés ou en voie de développement.
Un détournement du sens des mots et des réalités comme on en trouve des centaines dans la bouillie médiatique qui nous est quotidiennement servie.
Il fut un temps où je m’en indignais.J’ai désormais pris le parti d’en rire.
Le seul instrument qui nous reste pour rester sérieux…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    Aucun commentaire
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :