Contre-Regards

par Michel SANTO

Les jeux de Ménard.

 


Ce Robert Menard commence sérieusement à me fatiguer. Et son arrogance de militant patenté et auto reconnu des droits de l’homme s’exprimant sur tous les plateaux au nom des Reporters Sans Frontières, des syndicats de journalistes, d’Amnesty international, voire du Dalaï lama lui-même, m’énerve. Elle énerve aussi Jean Luc Mélenchon (voir son blog). Comme lui, je ne partage pas un enthousiasme béat pour la réincarnation du Bouddha et considère que si l’on voulait mettre en cause le régime de Pékin il fallait le faire au moment du choix pour les jeux. Cela dit, je n’ai pas de sympathie particulière non plus pour le régime  chinois et ne dirais pas comme notre sénateur socialiste, un des rares hommes politiques cependant à s’offusquer de ce traitement infligé à un grand peuple et au mouvement sportif international, que, sans les communistes chinois, le Tibet de 2008 ressemblerait à L’Afghanistan des talibans. Sans doute un reste de son passé trotskiste !… Non,ce qui m’intéresse surtout dans cette affaire, c’est la manière dont est fabriquée l’info dans ce pays à partir de coups de gueules surmédiatisés montés par des spécialistes des médias. Aussi, plutôt que d’aller dans de plus amples développements, contentons nous des quelques images qui suivent. Edifiantes…

Crise au Tibet – P. Haski (Rue 89) et R. Nusbaum (France 3)
par asi

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :