Contre-Regards

par Michel SANTO

Les Régions ont mal à leur nom ! Et PACA devient « La Région Sud »…

     

Région Sud © Muselier Twitter

 

Le conseil régional de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a délibéré, le 15 décembre, pour se débarrasser de son acronyme « Paca ». Plus précisément, le nom officiel reste inchangé, mais il sera précédé par l’apposition du nom « La Région Sud », avec l’espoir d’effacer des mémoires et des « réflexes » cognitifs le peu flatteur « PACA ». Mais ce changement de nom se heurte  à un sérieux obstacle juridique. Alors qu’un décret suffit pour changer le nom d’une commune ou d’un département, il faut passer, en effet, par une loi pour modifier celui d’une région¹.  Et la procédure est aussi longue que périlleuse. On se souvient de la tentative (en 2004)  de Georges Frêche pour remplacer le Languedoc-Roussillon par Septimanie, et de son retentissant échec.

Renaud Muselier a donc choisi une autre voie, plus pragmatique : la région continuera de s’appeler Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais ce nom sera désormais précédé, dès janvier 2018, de l’apposition « La Région Sud ». Comme l’explique le président du Conseil Régional, « le but n’est pas de changer de nom, mais de faire entrer dans les esprits et les réflexes cette « Région Sud ». Le pari étant fait que « La Région Sud » devienne progressivement l’expression courante et fasse disparaître l’acronyme « PACA ».

Il s’agit donc d’une marque ombrelle et non d’un changement de nom, et, tout naturellement, elle a été déposée à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle). Cela dit, l’État et ses services extérieurs, eux, continueront, évidemment, à utiliser le nom officiel de la Région (PACA).

Un dernier point concernant les conséquences de cette initiative sur la « communication » de sa voisine, la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée. Une Région qui dispose d’une marque « Sud de France » pour valoriser ses « productions » qui, de fait, se trouve ainsi phagocytée, comme l’Occitanie toute entière. Un beau coup politique et, au passage, une petite leçon de marketing institutionnel. J’observe que d’autres présidents de Région se trouve confrontés à ce genre de contradictions entre leurs nouveaux noms et des référents historiques autrement plus déterminants dans le choix de destinations touristiques ou l’identité de productions agricoles, notamment. Ainsi, ddans un communiqué paru cette semaine, Jean Rottner, le président de la région « Grand Est », appelle le site Trip Advisor à changer son système de localisation. Le président de la région Grand Est prône le retour du nom Alsace sur le site touristique. «  » Les appellations historiques de ces territoires constituent (…) tant pour les visiteurs de Trip Advisor que pour les établissements qui y sont référencés des éléments indissociables de l’identité de ces territoires. » 

¹Si la loi NOTRe du 7 août 2015 a prévu un changement de nom par décret en Conseil d’Etat après consultation du conseil régional, cette procédure ne s’applique qu’aux seules régions redécoupées par la loi ; ce qui n’est pas le cas de la Région « PACA »

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

"Le Monde" déraille en annonçant "une mobilisation sociale d'ampleur" !

Le Monde n’est plus un journal de « référence ». Cela est désormais admis, même chez ceux qui comme moi, par nostalgie d’une époque où je me précipitais au kiosque du métro Solférino pour y acheter « [Lire la suite]
Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

Carte postale : Un samedi matin au marché aux livres de Montpellier, le passé vint à ma rencontre…

        Samedi, rendez-vous à Montpellier avec Jean-Claude et Francine, "des amis de plus de quarante ans" , – de mes premières années professionnelles  en région parisie[Lire la suite]
Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

Quand "l'immobilier" est en bonne santé les départements se portent mieux !

      Les départements se partagent cette année 11,5 milliards d'euros de droits de mutation à titre onéreux (DMTO) [1] perçus en 2017. 1,7 milliard d'euros de plus que l[Lire la suite]
Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

Alain Perea, député LREM de l'Aude, était l'invité de Radio Barques : Décryptage !

        Samedi dernier, nous recevions, Jean Claude Julès et moi, sur Radio Grand Sud FM (Radio Barques), le député LREM de la deuxième circonscription de l'Aude, Ala[Lire la suite]
Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

Il y a une évolution matri… [de nos sociétés] à définir, selon Emmanuel Todd !

        On sait l'attention portée par l’historien et anthropologue Emmanuel Todd à l’éducation, à la famille et à la religion pour comprendre les sociétés contempora[Lire la suite]
Frappes en Syrie : On a les convergences que l'on mérite !

Frappes en Syrie : On a les convergences que l'on mérite !

        Mélenchon, Besancenot, et d'autres, veulent que les luttes convergent pour faire tomber ce gouvernement, les voilà convergents avec Philippot, Boutin, Dupo[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :