Contre-Regards

par Michel SANTO

Les Régions ont mal à leur nom ! Et PACA devient « La Région Sud »…

     

Région Sud © Muselier Twitter

 

Le conseil régional de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a délibéré, le 15 décembre, pour se débarrasser de son acronyme « Paca ». Plus précisément, le nom officiel reste inchangé, mais il sera précédé par l’apposition du nom « La Région Sud », avec l’espoir d’effacer des mémoires et des « réflexes » cognitifs le peu flatteur « PACA ». Mais ce changement de nom se heurte  à un sérieux obstacle juridique. Alors qu’un décret suffit pour changer le nom d’une commune ou d’un département, il faut passer, en effet, par une loi pour modifier celui d’une région¹.  Et la procédure est aussi longue que périlleuse. On se souvient de la tentative (en 2004)  de Georges Frêche pour remplacer le Languedoc-Roussillon par Septimanie, et de son retentissant échec.

Renaud Muselier a donc choisi une autre voie, plus pragmatique : la région continuera de s’appeler Provence-Alpes-Côte d’Azur, mais ce nom sera désormais précédé, dès janvier 2018, de l’apposition « La Région Sud ». Comme l’explique le président du Conseil Régional, « le but n’est pas de changer de nom, mais de faire entrer dans les esprits et les réflexes cette « Région Sud ». Le pari étant fait que « La Région Sud » devienne progressivement l’expression courante et fasse disparaître l’acronyme « PACA ».

Il s’agit donc d’une marque ombrelle et non d’un changement de nom, et, tout naturellement, elle a été déposée à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle). Cela dit, l’État et ses services extérieurs, eux, continueront, évidemment, à utiliser le nom officiel de la Région (PACA).

Un dernier point concernant les conséquences de cette initiative sur la « communication » de sa voisine, la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée. Une Région qui dispose d’une marque « Sud de France » pour valoriser ses « productions » qui, de fait, se trouve ainsi phagocytée, comme l’Occitanie toute entière. Un beau coup politique et, au passage, une petite leçon de marketing institutionnel. J’observe que d’autres présidents de Région se trouve confrontés à ce genre de contradictions entre leurs nouveaux noms et des référents historiques autrement plus déterminants dans le choix de destinations touristiques ou l’identité de productions agricoles, notamment. Ainsi, ddans un communiqué paru cette semaine, Jean Rottner, le président de la région « Grand Est », appelle le site Trip Advisor à changer son système de localisation. Le président de la région Grand Est prône le retour du nom Alsace sur le site touristique. «  » Les appellations historiques de ces territoires constituent (…) tant pour les visiteurs de Trip Advisor que pour les établissements qui y sont référencés des éléments indissociables de l’identité de ces territoires. » 

¹Si la loi NOTRe du 7 août 2015 a prévu un changement de nom par décret en Conseil d’Etat après consultation du conseil régional, cette procédure ne s’applique qu’aux seules régions redécoupées par la loi ; ce qui n’est pas le cas de la Région « PACA »

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois titres, trois représentations du monde…

Trois titres, trois représentations du monde…

Ce quotidien est le plus lu dans les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Trois éditions les couvrent : Carcassonne, Narbonne et Perpignan. Trois éditions et trois pages de "Une" : t[Lire la suite]
No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :