Contre-Regards

par Michel SANTO

L’État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

       

   

Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d’ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appelle en effet à de profondes réformes de l’Etat déconcentré. Un État qui n’a pas tiré toutes les conséquences de la décentralisation. Quatre ans après un sévère rapport sur l’organisation territoriale de l’Etat, la Cour des Comptes revient à la charge en pointant un manque de cohérence de l’implantation de ses services, une insuffisante déconcentration de ses moyens pour en appeler à un nécessaire recentrage sur ses missions prioritaires (elle avance pas moins de 49 recommandations regroupées sous quatre « orientations »)

Doté de « multiples missions », l’Etat peine à les assumer toutes, observe la Cour. Faute de moyens, plusieurs sont « délaissées » ou « incomplètement exercées », comme l’instruction en matière d’installations classées ou le suivi des associations syndicales autorisées. Pour gagner en efficacité, certaines des missions aujourd’hui exercées à l’échelon départemental devraient, selon les magistrats, être exercées à un niveau régional (par exemple les missions de contrôle), voire national. Et pour plusieurs compétences (logement, routes, développement économique), l’intervention de plusieurs directions ou acteurs simultanément brouille l’image de l’État et fait douter de la cohérence et de l’efficacité de son action. Classiquement, la Cour recommande des regroupements d’ici la fin 2018.

D’autre part, l’Etat « persiste à vouloir conserver une présence et un rôle » pour les compétences qui ont été décentralisées, déplore aussi la Cour – qui plaide en faveur d’un « recentrage » de l’Etat sur ses missions prioritaires. Ainsi l’Etat devrait-il réduire plus drastiquement son rôle dans les politiques territoriales du sport, de la jeunesse et de la vie associative, ou encore du secteur social, et renforcer les compétences des régions, notamment par le transfert des centres d’information et d’orientation. Plus audacieuse elle prône, notamment, la disparition de certaines missions, comme le rôle des Direccte ( directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) en matière de tourisme.

La réorganisation des services de l’Etat consécutive à la fusion des régions s’est traduite par la mise en place de directions « multi-sites » réparties entre les chefs-lieux des anciennes régions, constate-t-elle, en pointant « les difficultés quotidiennes de management et de fonctionnement ». La Cour souhaite qu’il y soit mis fin d’ici 2020. Comme pour les « rectorats de petite taille », d’ici fin 2019. Quant au réseau infradépartemental de l’Etat, il devrait connaître un redéploiement pour être notamment davantage en adéquation avec la carte des bassins de vie. (Ce qui implique,notamment, une révision de la carte des sous-préfectures.)

Nul doute que le comité Action publique 2022 mis sur pied mi-octobre par le Premier ministre va étudier avec  intérêt ces propositions de la Cour pour élaborer son plan de modernisation et de rationalisation de l’Administration de l’État*.

*Le rapport de la Cour des Comptes est ici

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Alain et Colette ROGER

    |

    Bonjour je suis un fan de vos contre regards Michel Santo avec votre belle plume avec l’accent de Narbonne . J’aimerai faire un petit coucou sur l’article de notre Tante Madame Marcelle Serre Née le 6 Février 1912 8 Rue de L’Etoile . Vous avez déjas écrit un article sur cette Narbonnaise Famille de Narbonne et des environs . Pour moi je Picard et je suis son neveu Alain Roger . Merci de me tenir informé . Bonnes fêtes de fin d’Année .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Merci pour ce gentil message ! Que puis-je faire pour vous donner plus de nouvelles de ma chère voisine que vous ne possèderiez pas déjà ? Bonnes fêtes et joyeux Noël !

      Reply

  • Roger

    |

    Bonjour Michel Santo . Simplement de me donner la possibilité de recevoir votre article sur ma Tante . Merci . Je vous présente mes meilleurs vœux pour Noel et je vous souhaite que du bonheur et de la joie pour que vous passiez une excellente journée en compagnie de votre petite famille!
    Joyeux Noel !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

        Louis Privat, le patron des « Grands Buffets » n’est jamais à court d’idées – il ne fait jamais rien comme personne ! Surtout quand il s’agit de promouvoir l’[Lire la suite]
Une intense lumière suffit à graver la vérité.

Une intense lumière suffit à graver la vérité.

              Dans le carnet de Marc Pautrel, chaque jour, trois phrases - parfois notes de travail, parfois journal intime -. (lien direct en[Lire la suite]
Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

    Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pl[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :