Contre-Regards

par Michel SANTO

L’éthique à géométrie variable de trois députés de l’Hérault ! | Contre-Regard.com

7777130731_des-gendarmes-devant-le-casier-judiciaire-national-a-nantes-en-2005-illustration


Trois députés de l’Hérault : Christian Assaf, Fanny Dombre-Coste et Frédéric Roig sont parmi les signataires d’un l’amendement qui  interdit aux personnes condamnées pour corruption, trafic d’influence ou des infractions fiscales de se présenter à une élection. Une autre députée de la Région Occitanie, la Tarn-et-Garonnaise, Valérie Rabault  a également voté ce texte. Mais, parce qu’il y a un mais, seuls les élus locaux sont concernés. Pas les signataires, ni leurs collègues députés et sénateurs. Décidément, le Président du groupe PS à la Région Occitanie qu’est aussi Christian Assaf est toujours très allant quand il s’agit d’imposer notamment des règles éthiques… aux autres !


Source: Laurent Dubois de Midi-Pyrénées Politique France 3 (ici)

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Hussein Bourgi

    |

    Bonjour

    Si vous aviez cherché, vous auriez constaté que le sujet que vous soulevez a fait l’objet de discussions en séance, et que celles-ci ont eu des échos dans les médias et sur blogs.

    Pour que cette disposition puisse concerner aussi les parlementaires, il convient d’en passer par une loi dite organique.

    Comme vous le savez les parlementaires incarnant le pouvoir législatif, tout ce qui concerne leur statut ne peut être modifié par une loi dite “ordinaire” mais obligatoirement par une loi dite “organique”.

    Pour être complet, Fanny Dombre-Coste a d’ores et déjà annoncé qu’elle allait entamer les démarches idoines pour qu’une proposition de loi organique soit déposée dans les plus brefs délais.

    Dans l’espoir d’avoir éclairé votre lanterne …

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ma lanterne était déjà éclairé sur ce point Hussein Bourgi ! Comme l’a été celle des députés en question par le ministre Sapin lui même, qui a rejeté ces amendements au nom du gouvernement en faisant judicieusement observer aux intéressés ceci : « Nous donnerions une curieuse image si les députés adoptaient des dispositions qui ne s’appliquaient pas à eux et qui ne sont pas valables pour les prochaines législatives. A l’extérieur, vous donneriez l’impression d’être dur avec tout le monde sauf pour les membres du Parlement”. Tout en précisant et tout aussi judicieusement : « Il est dommage que les tenants de cette modification ne l’aient pas proposé au moment, c’est-à-dire il y a quelques mois, lorsque cet hémicycle débattait des textes relatifs aux élections présidentielles et législative.” Le moins que l’on puisse dire est que ce “coup” politique foireux, parce que c’est bien de cela dont il s’agit, manifeste une méconnaissance de la procédure législative de nos trois députés, ce qui est tout de même accablant; et un sens du timing qui se rapproche de la “provocation” à l’égard des autres élus de la République. Une provoc qui, par effet compensatoire si je puis dire, se retourne contre eux; en toute justice… Bonne soirée !

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :