Contre-Regards

par Michel SANTO

L’information, c’est comme le glyphosate, poison ou remède, tout est dans la dose…

           

Après un lourd tapis de bombes médiatico-politique sur le « bétonnage » fantasmé de nos littoraux, après que l’Assemblée eut voté un amendement (très encadré) relatif aux désormais célèbres « dents creuses » [1], nous voici à présent soumis à une deuxième vague d’aussi forte intensité concernant le glyphosate et l’autorisation donnée  d’en poursuivre l’utilisation pendant encore trois ans. « Irresponsabilité, mise en danger d’autrui, cancers etc… nous dit-on » ; « on continue à nous empoisonner, à nous tuer à petit feu », rajoute Corinne Lepage. Ciel ! Et de s’appuyer, elle et d’autres, sur une étude du Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC) qui classe ce produit comme probablement cancérigène (comme la « viande rouge » !) ;  alors que l’OMS et la FAO, notamment, disent le contraire. Bon ! Mais n’étant pas du genre à avaler n’importe quel produit médiatique, je suis donc allé voir sous l’emballage ce que cachait cette étude du CIRC.  Pour apprendre d’abord que si le CIRC a bien identifié une source (« probable ») de cancer, en effet, il ne rentre pas dans ses attributions de quantifier le risque qui lui est associé, compte tenu de l’exposition à cette source, ce qui est du ressort des agences sanitaires (qui toutes l’autorisent). Qu’ensuite, le CIRC (cet organisme ne s’intéresse pas aux doses mais au caractère absolu de sa dangerosité) met en avant des preuves sur les animaux (des rongeurs) de laboratoire à qui on a fait « boire » (ou qui ont été exposés à) des quantités importantes de glyphosate. Et qu’enfin, il faudrait que je mange 8.5 kg de lentilles, tous les jours, toute ma vie pour atteindre la dose journalière autorisée (2.000 micro-grammes), donc 21 kilos de lentilles cuites. Sachant qu’un français consomme, en moyenne, 1.700 grammes de lentilles par an, le risque est mince. Conclusion ! avant d’avaler tout ce qui nous est présenté sur les gondoles des médias, il convient de lire attentivement les étiquettes. L’information c’est comme le glyphosate, en effet, poison ou remède, tout est dans la dose…

[1] Voir mon billet sur ce sujet : ici Illustration : La Croix . Lire aussi dans le même journal l’article sur ce sujet ici

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Jean Paul Chaluleau en route "Pour Ouveillan"...

Jean Paul Chaluleau en route "Pour Ouveillan"...

C’est décidé, Jean Paul Chaluleau est en  marche, ou en route, « Pour Ouveillan » ! Celui dont tous les lecteurs de l’Indépendant connaissait la signature  au bas d’articles co[Lire la suite]
À quoi sert le contrôle de  légalité des actes administratifs ?

À quoi sert le contrôle de légalité des actes administratifs ?

Quelle que soit la décision finale rendue par le Tribunal Administratif (T.A) de Montpellier sur l'illégalité du marché conception-réalisation de l'Arena de Narbonne*, constatée par son rapporteur[Lire la suite]
No thumbnail available

La peur de l'enfer du réchauffement climatique peut elle sauver notre planète?

  Une étude du cabinet d’analyse BL Évolution présente les mesures concrètes à mettre en œuvre en France pour qu’elle s'aligne sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C, et donc diminuer de 63[Lire la suite]
Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Pourquoi le chantier d’Arena pourrait être arrêté !

Le rapporteur public a donc confirmé le caractère illégal du marché conception-réalisation concernant l’Arena de Narbonne. J’observe que, ce faisant, il reprend les éléments, classiques, de la jur[Lire la suite]
Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le marché de la salle multimodale de Narbonne serait-il illégal ?

Le 8 décembre 2016, je publiais un  billet dans lequel je doutais de la légalité du marché conception-réalisation concernant l'Arena de Narbonne. Demain, Jeudi 14 Mars, le Rapporteur Public (ex-Co[Lire la suite]
Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Grand Narbonne ! Une Agglo fertile en pépinières d'entreprises et ?…

Lors d’une récente conversation avec un conseiller communautaire, et non des moindres, je lui faisais observer que les services créés et financés par le Grand Narbonne pour soutenir et accompagner[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :