L’oeil voit, l’esprit commande !

Di.17.12.2023

Il était 8 heures 15, ou 20, peut-être, seule l’apparition dans cette ouverture entre deux villes de ce magnifique pan de ciel rose-orangé intensément lumineux retenait mon attention. Mais le désir d’en vouloir tout saisir m’empêchait de voir ce qui, à présent, l’image devant moi posée, me touche au point de recomposer entièrement le tableau de mes premières impressions. Deux détails ! Là, ce grand oiseau noir s’élançant dans les nuages moutonneux de la pointe du mur pignon de l’immeuble voisin ; et là encore, ces squelettes d’arbres en feux au creux de cette vallée de toits frangée d’orange. L’œil voit, l’esprit commande.

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :