Contre-Regards

par Michel SANTO

L’UMP et le PS, surtout, doivent revoir leur offre, leur marque et leur « logo »…

David-Dominique-Le-Marketing-Politique-Livre-862268382_ML

Dans une de mes récentes chroniques narbonnaises, j’observais que les grandes « marques » politiques n’avaient plus, pour reprendre une image boursière, la côte. Leurs représentants, sur le marché électoral de gauche et de droite, tentant de maintenir leurs parts de marchés avec des « accroches » publicitaires aux contours flous. Avec, comme effet paradoxal, l’affirmation de l’image, et de la marque, du « nouvel entrant », à savoir le FN de Marine le Pen. Cette situation est évidemment le résultat, pour les partis dits de gouvernement, d’une « identité »,  commerciale -qu’on me pardonne le qualificatif – perdue. Les « clients » de ces partis, ne se reconnaissent plus, ou mal, en effet, dans l’offre qui leur est présentée; une offre, pour ne prendre que les seuls exemples du PS et de l’UMP, qui, dans l’exercice du pouvoir, se révèle vite n’être que de la « fausse » publicité. Car il y a des limites au théorème de Talleyrand selon lequel: « En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai. »

marketing-politique

Il y a donc urgence à ce que soient redéfinis leur « produit », leur « marque » et leur « accroche » s’ils veulent encore exister et se rendre utile sur le marché politique et électoral. Le chantier vient d’être ouvert à l’UMP, signe d’une réelle prise de conscience des dangers qui le menace.  Au PS, Valls souhaiterait l’ouvrir aussi pour que l’image de son parti colle au près de son « coeur » politique , idéologique et programmatique, mais il se heurte malheureusement à une majorité de militants et d’élus qui s’y opposent. À rester ainsi coincé sur « un marketing » obsolète, le risque est qu’il se retrouve marginalisé. Là pourtant est l’enjeu du congrès de juin et, plus lourd de conséquences, celui des futures présidentielles et législatives…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

      Narbonne fut grande, capitale aussi d'une vaste province romaine. Elle ne l'est plus depuis des lustres et ne le sera plus jamais. Ce qui ne l'empêche pas d'honorablement t[Lire la suite]
Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

      Bon ! je ne vais pas en rajouter à la "déferlante" de féroces critiques qui s'abattent sur Laurent Wauquiez depuis sa désormais célèbre conférence donnée dans une "gran[Lire la suite]
Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]