Contre-Regards

par Michel SANTO

M-H Fabre ouvre le match des municipales, au Ps et à gauche…

ps narbonne.png

“Coucou, c’est moi * ! C’est moi, Marie-Hélène Fabre.” Qui ? “M.H.F, votre ex-députée sortante et sortie par mon ancien DGS à la mairie de Narbonne ! Sortie et larguée en pleine campagne par Jacques Bascou et tous ces faux-culs du Ps” Oui, et alors ? “Je vais me les faire ces traîtres, à coups de savates dans les rotules” Ah bon ! “Rendez-vous samedi, au Palais du Travail, j’ouvre le match” Tiens donc ! “…sur les femmes et le sport” Oh ! “Et ça va cogner !” À qui pensez-vous donc ? “À tous ceux qui chantent J’aime Narbonne, et qui croyaient m’avoir enterrée.” Ça fait du monde ! “M’en moque…Tous des macronistes infiltrés” Comme vous y allez! “Je vous l’avais annoncé, je n’ai pas dit mon dernier mot” Certes, mais ! “Mais quoi, vous en doutiez ?” De quoi donc ? “De mon désir d’en découdre” Quand ? “Vous vous moquez de moi ? ” Ben, hum ! Qu’en pensent Nicolas, Catherine et Hélène ? “Joker ! ah, ah… (sourire crispé)” Et Bascou ? “Hors-jeu !” Rendez-vous donc demain ! “Oui, demain samedi consacré Journée Internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes, hi, hi-hi …” Heureux hasard tout de même ! “Oui, et dès lundi, je ne retiendrai plus mes coups” Ciel, c’est brutal, non ?… “Grrr, Grrr,Grrr…”

* Voir son itw dans l’Indépendant de ce jour.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Dengis

    |

    Je vous l’avais dit….vous l’avez fait …

    Reply

  • Avatar

    camus thierry

    |

    Le bateau coule ou plutôt ,il a coulé , je parle de feu le PS et Madame Marie-Hélène Fabre s’accroche au bastingage . Reconnaissons lui au moins une qualité , elle n’a pas trahi , contrairement aux illustres personnages tel que Mr Perea ou Mr Bascou . La prochaine municipale risque d’être croquignolesque , nous aurons le choix , on prend les mêmes et on recommence , à moins qu’un homme providentiel d’ici ou d’ailleurs se présente . Wait and see .

    Reply

    • Avatar

      fred

      |

      @camus thierry
      Mr Perea, n’a pas trahi, je rappelle qu’il avait déjà été mis sur la touche par le PS de Martine, comme d’autres, lors du soutien des élus PS de la région à George Frèche pour les régionales. Puis exclu par le même PS lors de son soutien à Codorniou face à Mme Fabre durant les législatives. On ne peut donc pas trahir par la suite ceux qui vous avaient déjà mis dehors.
      En matière de traîtrise, c’est plutôt le PS

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :