Contre-Regards

par Michel SANTO

Mais jusqu’où iront-ils?

Quatremer


Trouvé ceci dans l’excellent blog « Les coulisses de Bruxelles » de Jean Quatremer : «Toute honte bue, les conservateurs et les socialistes du Parlement européen, qui détiennent la majorité absolue à eux deux, ont voté aujourd’hui, en commission des budgets, une augmentation de 1500 euros de l’enveloppe mensuelle destinée à payer leurs assistants, enveloppe qui se monte déjà à 19.709 euros par mois.”

Les libéraux et démocrates, les Verts et la gauche communiste de la GUE ont voté contre. Ce qui coûtera 26,4 millions d’euros, de plus et par an, au budget communautaire. Et qui confirme la règle selon laquelle les élus imposent à leurs peuples des restrictions financières pendant qu’eux-mêmes s’octroient de généreuses augmentations. Une bien curieuse manière d’expliquer la nécessité de diminuer les dépenses publiques de leurs Etats. Une nouvelle preuve aussi de leur irresponsabilité morale et politique. Mais jusqu’où iront-ils ?

 

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    julien resol

    |

    Oui! et on se demande s’ils ne sont pas coupés du monde…

    Reply

  • Avatar

    Bernard de Vargas

    |

    Jusqu’ou iront-ils? La réponse est de plus en plus claire.  Regardez le dernier sondage qui donne Marine LePen en pool position pour 2012. Les pays du mahgreb et du moyen-orient (ex colonies
    occidentales) nous donnent l’exemple. Sauf que notre petit confort et les pseudos avantages auxquels nous tentons de nous raccrocher désespérement font que nous ne crevons pas assez de faim pour
    faire de même. C’est donc par les urnes que nous allons mettre à la poubelle toute cette classe politique qui sort du même moule depuis 30 ou 40 ans.
    Quelles différences y a t’il avec les régimes Moubarak, Khadafi et Ben Ali? On tape toujours sur les mêmes [les classes moyennes] qui supportent la misère des plus défavorisés et l’enrichissement
    outrancier des plus riches. Le tout en entretenant nos peurs basiques dans l’espoir de nous faire avaler toutes les couleuvres (cf. la dernière intervention de Sarkozy).

    Maintenant, est-ce que mettre le feu à la maison pour reconstruire est la bonne méthode? Pas si sûr. mais j’ai du mal à trouver une autre alternative. 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :