Contre-Regards

par Michel SANTO

Mort aux vieux!

 

Bon, nous y voilà ! Devant l’abyme financier des divers régimes de retraites : 10 milliards d’euros cette année et, si rien n’est fait, en 2050, entre 72 et 115 milliards. Et qu’entend-on dans la bouche de nos experts ? Y a pas le feu, réfléchissons jusqu’au consensus ! Quel courage ! Trente ans qu’on entend cette berceuse. Trente ans que toute la classe politico-syndicale possède toute les informations et analyses sur l’avenir de notre régime de retraite par répartition. Trente année de perdue pour le sauver. Trente ans passés à la recherche miraculeuse d’un consensus que notre pays n’a jamais connu dans son histoire à l’exception de celui trouvé le soir d’une finale de la coupe du monde gagnée par nos footballeurs. Alors, si nous refusons toutes les solutions : le recul de l’âge de la retraite, l’augmentation des cotisations, celle de leurs durées, le recours à l’épargne, la diminution des pensions, la taxation de tels ou tels revenus, que reste-il ? Une croissance à la « chinoise » 7% et plus ! Ridicule, même le PCF n’ose l’évoquer. Bref, une défausse irresponsable de « nos compétents » et de ceux qui nous représentent à l’abri, eux, d’un  régime de retraite très spécial  (un député touche, après 5 ans d’activité, la même retraite que le salarié du privé qui a travaillé 40 ans !) et qui, pour l’immense majorité d’entre eux ne seront plus aux manettes en 2050. Une lâcheté collective qui, inconsciemment, semble prête à souhaiter une belle et mortifère série de canicules estivales et d’épidémies hivernales qui, en remplissant les cimetières de nos vieux, remplirait conséquemment nos caisses d’argent frais….

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio