Municipales2020 : L’Assomption des communistes narbonnais…

       

Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c’est en plein wek end de l’Assomption qu’ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue des prochaines élections municipales.

Avec cette profession de foi : « Les communistes ne vendront pas leur âme au diable », en titre de l’Indépendant de ce jour. Un diable dont les traits ressemblent furieusement à ceux du PS local et à son candidat Nicolas Sainte Cluque. Le PCF exigeant de ces derniers un très sévère acte de contrition politique avant d’explorer plus avant les gestes d’une éventuelle communion municipale et obtenir leur salut (renier la politique conduite par le PS au niveau gouvernemental et local.) Seuls, pour l’heure, les apôtres locaux de Génération.s, le mouvement de B.Hamon trouvent grâce à leurs yeux. Rien de surprenant finalement pour qui suit l’actualité politique narbonnaise sur ce blog. La stratégie du PCF est parfaitement claire en effet : rassembler à gauche de la gauche, incarnée ici par le PS officiel, et tenter de consolider toutes les voix « insoumises » (pour faire image). Elle a, de fait, le mérite de la cohérence idéologique et politique (quoi qu’on en pense par ailleurs). L’assomption en philosophie étant l’acceptation lucide de ce que l’on est, de ce que l’on désire, les communistes narbonnais ont donc choisi le moment du calendrier liturgique le plus solennel pour l’exprimer… Logique !

 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Martinez

    |

    J’ai comme l’impeession que tout ces prétendants à investir le « Château « sont perdus dans leurs idéaux comme une moule dans une mer de coraux. Faut-il pleurer , faut-il en rire ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Les Halles de Narbonne : « Plus beau marché de France ! »
                Je.6.2022 Les Halles sont à Narbonne ce que l’andouille est à Vire et la bêtise à Cambrai : sa carte d’identité hexagonale. Et l’été, nous […]
    Aucun commentaire
  • Parfois un cyprès pousse en toi…
      Me.29.6.2022   9h30, devant la petite porte de l’ancienne entrée du cimetière de l’Ouest, cet admirable cyprès qui toujours plus haut par delà tout oubli s’élance et s’étire jusqu’au […]
    Aucun commentaire
  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    3 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :