Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! Des vœux municipaux et fiscaux guidés par le cœur, vraiment ?

mouly-1

 
 

J’ai reçu hier matin une touchante carte de voeux de Didier Mouly dans laquelle, après m’avoir chaleureusement et fautivement rappelé que « nos actions en tant qu’élus », comme les miennes, « en tant que citoyens » – fautivement car lui seul s’adresse à ma personne –  étaient « guidées par le coeur », m’adresse en pièce jointe un courrier  dans lequel il me fait part, tout aussi affectueusement,  de son « indignation » après que j’eus  «sans doute constaté une forte hausse de mon imposition locale 2016 dans laquelle la Ville de Narbonne n’a pas le moindre degré de responsabilité». Distrait et rêveur, mais attentif et sérieux s’agissant de ces prélèvements opérés sur les revenus de mon travail – passé en la circonstance puisque jouissant d’une retraite justement méritée (à mon dire et celui de ceux qui partagent, de près ou de loin, mon foyer) – sans mon consentement par des élus souvent dispendieux,  j’ai promptement puisé dans mes archives pour en extraire ma douloureuse correspondance fiscale afin de m’assurer de l’authenticité des informations contenues dans cette agressive alerte municipale accusant l’État et le Grand Narbonne de s’en mettre  vulgairement plein les poches. Pour heureusement constater, avis d’imposition à l’appui, que les taux d’imposition 2016 de la taxe d’habitation et des taxes foncières de l’Agglo étaient rigoureusement les mêmes que ceux de l’année 2015, comme pour la Ville, et que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères du Grand Narbonne avait subi une variation de  +1, 12 % inférieure à celle de la taxe foncière municipale. Cela dit ne concernant que ma situation individuelle, évidemment, mais qui montre bien l’absurdité d’une « communication » sur un sujet aussi sensible s’adressant à tous les contribuables narbonnais, les ménages exonérés d’impôts compris, à partir d’un exemple particulier d’imposition  manifestement choisi pour ses variations en valeur politiquement édifiantes : + 129 %, +39,91 %, notamment. Je remarque , en outre, dans cette lettre et sa conclusion, une contre vérité manifeste s’agissant de l’évolution des taux d’imposition votés par la majorité municipale. Loin d’avoir baissé, comme cela est en effet affirmé, ils ont été maintenus ; ce qui suffisait à positivement relever…  Je profite enfin et aussi de cette occasion pour, en retour, présenter mes meilleurs voeux à Didier Mouly et à son équipe en espérant qu’en 2017 leurs actions seront guidées par la raison… Quant au cœur, comme tout le monde sait, soumis à toutes les passions, il a des raisons souvent inavouables…

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    Alphonse

    |

    Les pourcentages n’ont qu’une signification relative. Mieux vaut s’exprimer en langage compris de tous. C’est ce que j’explique sur FB ;ce ne sont pas moins de 12 millions d’euros gaspillés par NN . Il faut savoir faire face à la réalité. La sincérité des voeux de Didier Mouly me parait douteuse en tous cas maladroite.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

Ces sinistres processions qui nous rappellent tant d'autres époques…

        Des hommes et des femmes qui défilent sur une avenue, dans la nuit, flambeaux tendus vers le ciel. Au premier plan, certains portent des gilets marqués du sigle d[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ?

Narbonne ! Municipales2020 : Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand

    Et si Bertrand Malquier n’était plus candidat à la présidence du Grand Narbonne ? La question est rhétorique, évidemment, et la phrase faussement interrogative. Bertrand Malquier n’est [Lire la suite]
La démocratie peut-elle survivre à la haine?

La démocratie peut-elle survivre à la haine?

            Extraits de l'analyse de Dominique SCHNAPPER, publiée dans la revue en ligne TELOS. L'intégralité de texte est (ici) «Dans la démocratie,[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

Narbonne ! Municipales2020 : Que nous disent Aliot et Daraud ?

  L'Indépendant. Cliquer sur l'image pour accéder au site du journal.    Le député du Rassemblement national, Louis Aliot, qui brigue la mairie de Perpignan, était avant-hier dans [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

      Et de huit ! Qui ? Un nommé Perello ! Son programme : « le plus plus gros » de tous les temps. Avec, en tête de gondole, une faculté de médecine ; la création de 10 000[Lire la suite]
"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

      En 1840, dans « De la Démocratie en Amérique », Alexis de Tocqueville décrit le « despotisme nouveau » qui gangrène, à ses yeux, la démocratie naissante. Nos penseurs qui se p[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :