Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! La rénovation – et la piétonnisation – du centre ville n’est pas une option politicienne !

Narbonne ! La rénovation - et la piétonnisation - du centre ville n'est pas une option politicienne !

Je suis un promeneur du centre ville. Solitaire souvent, rêveur parfois. Mais toujours attentif à ses mouvements. Le coeur d’une cité bat au rythme de son temps. Quand il ne le fait pas, le souffle me manque et m’y sent  mal. Jadis, je regrettais de ne trouver personne sur des Barques vieillies. J’y trouve du plaisir aujourd’hui en nombreuses et diverses compagnies. Celle d’un vieux monsieur qui tous les matins y déploie son journal, de jeunes mamans qui les « montent » et les descendent, comme la mienne le faisait en son temps, des collégiens qui flirtent sur ses bancs … De ces Barques rénovées, j’ai déjà dit , ici et dans la presse, qu’elles étaient le signe, je l’espère assuré, d’une renaissance d’un centre ville trop longtemps négligé. De petits intérêts aussi stupides qu’intéressés s’y opposaient dont j’entends encore les échos à quelque jours seulement du premier tour des élections municipales. Ce matin, dans l’Indépendant, ne lit-on pas qu’il faudrait « dépiétonniser » une place du Forum enfin débarrassée depuis quelques jours à peine du stationnement anarchique de véhicules de toute sorte. Devant cette beauté qui ne demandait qu’à s’exprimer, comme pour la rénovation des Barques, les mêmes arguments nous sont débités. Je sais déjà que cette petite et vulgaire mise en scène sera politiquement utilisée; et certains qui furent d’acharnés opposants à de nouvelles Barques, s’ils n’osent trop fort devant son succès s’exprimer font entendre mezza voce leur petite musique toute d’hostilité…Narbonne doit vivre avec son temps, au risque de s'appauvrir, je ne le répèterai jamais assez ! et son vieux coeur de ville a besoin d’être rénové, embelli et redynamisé… Le chantier a été ouvert, il faut l'admettre et sans barguigner le poursuivre. Ce n’est pas une option politicienne, c’est une nécessité !

 

Place du Forum .

Place du Forum .

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

Une soirée au Café de la Paix, à Gruissan…

        C’est un café à l'ancienne en plein coeur du village. Son intérieur est celui d’un bateau. Sobre. Comme ceux qui naviguent au loin. Sa terrasse, à angle droit, s’[Lire la suite]
Des "corbeaux", des amis et des hommes !

Des "corbeaux", des amis et des hommes !

        Notes : 1) Affaire" de Rugy. Vérifié dans ma vie professionnelle : on n’a pas d’amis en politique. Conséquemment la sagesse commande de ne jamais inviter à d[Lire la suite]
Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

Je ne mange jamais de homard, mais fume parfois un bon "puro" !

            En attendant la nomination de monsieur Edwy Plenel à la tête du ministère de La Vertu Publique, il serait judicieux de ne plus en nommer d[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

Municipales2020 à Narbonne : Garbay Sainte Cluque : drôle de paire !

      Je mettais mon dernier billet en ligne – hier soir très tard – que le service abonnement de l’Indépendant me signalait la parution de l’édition du lendemain avec cette  éni[Lire la suite]
Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

Municipales2020 à Narbonne : la REM entre dans la danse et le siècle (!)

        Fin de l’insupportable attente. Sur la Place du Forum  (évidemment !) le voile a été enfin levé sur cet énigmatique code romain XXI placardé par les « marcheurs loc[Lire la suite]
La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

La petite carte postale estivale, et très codée, de Guillaume Héras, le V.P du Grand Narbonne...

    Monsieur Daraud sera donc la tête de liste du Rassemblement Bleu Marine à Narbonne, lors des prochaines élections municipales. Comme dirait mon voisin, fin psychologue : « il a u[Lire la suite]
  
2006-2016 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio