Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! La rénovation – et la piétonnisation – du centre ville n’est pas une option politicienne !

Narbonne ! La rénovation - et la piétonnisation - du centre ville n'est pas une option politicienne !

Je suis un promeneur du centre ville. Solitaire souvent, rêveur parfois. Mais toujours attentif à ses mouvements. Le coeur d’une cité bat au rythme de son temps. Quand il ne le fait pas, le souffle me manque et m’y sent  mal. Jadis, je regrettais de ne trouver personne sur des Barques vieillies. J’y trouve du plaisir aujourd’hui en nombreuses et diverses compagnies. Celle d’un vieux monsieur qui tous les matins y déploie son journal, de jeunes mamans qui les « montent » et les descendent, comme la mienne le faisait en son temps, des collégiens qui flirtent sur ses bancs … De ces Barques rénovées, j’ai déjà dit , ici et dans la presse, qu’elles étaient le signe, je l’espère assuré, d’une renaissance d’un centre ville trop longtemps négligé. De petits intérêts aussi stupides qu’intéressés s’y opposaient dont j’entends encore les échos à quelque jours seulement du premier tour des élections municipales. Ce matin, dans l’Indépendant, ne lit-on pas qu’il faudrait « dépiétonniser » une place du Forum enfin débarrassée depuis quelques jours à peine du stationnement anarchique de véhicules de toute sorte. Devant cette beauté qui ne demandait qu’à s’exprimer, comme pour la rénovation des Barques, les mêmes arguments nous sont débités. Je sais déjà que cette petite et vulgaire mise en scène sera politiquement utilisée; et certains qui furent d’acharnés opposants à de nouvelles Barques, s’ils n’osent trop fort devant son succès s’exprimer font entendre mezza voce leur petite musique toute d’hostilité…Narbonne doit vivre avec son temps, au risque de s'appauvrir, je ne le répèterai jamais assez ! et son vieux coeur de ville a besoin d’être rénové, embelli et redynamisé… Le chantier a été ouvert, il faut l'admettre et sans barguigner le poursuivre. Ce n’est pas une option politicienne, c’est une nécessité !

 

Place du Forum .

Place du Forum .

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Le 9 Décembre, j'écrivais ceci sur ma page Facebook : "Dans ma petite ville de Narbonne, samedi dernier, des flammes devant l'entrée de la sous-préfecture – située elle-même face au commissariat d[Lire la suite]
LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

Quelques remarques, en vrac, pour m’aider à comprendre quel sens à donner à ce mouvement dit des « Gilets Jaunes » ("GJ") 1) De la taxe carbone à la démission de Macron, ce mouvement de révolte, b[Lire la suite]
Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Comme dans toute crise sociale et politique de grande ampleur, les éléments d'une sortie positive, au sens d'un ajustement profitable à tous des rapports entre les citoyens et leurs représentants,[Lire la suite]
Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche. [Lire la suite]
Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

Domaine de Céleyran : un scandale politico-financier !

      Fin scandaleuse de l'un des projets de parcs régionaux d'activités économiques voulu par Georges Frêche sur le domaine de Céleyran  (330 ha) situé sur le territoire de [Lire la suite]
Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

Au Grand Narbonne, le feu couve encore sous son crématorium…

      C'était jeudi au conseil communautaire ! Comme prévu la délibération à l'ordre du jour portant création d'un deuxième crématorium a mis le feu aux poudres. Le groupe d'[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :