Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne ! Municipales2020 : Majorité du Grand Narbonne et Rassemblement des “forces de gauche”, la guerre ?!

Éditions de Pékin !

   

Je n’étais pas à la réunion publique, samedi dernier, organisée au Palais du travail par les « forces de gauche », mais le journaliste de l’Indépendant en a rapporté, à sa manière, les débats — j’écris débats, sans être sûr que ce mot corresponde vraiment à la teneur des discours et des propos échangés. L’objet de cette petite manifestation publique était donc de présenter aux militants — nombreux — et au public — clairsemé — leur charte dite du rassemblement — rassemblement sans le PRG, la France Insoumise et Génération.S, notamment — et d’entamer un « dialogue avec les Narbonnais. ». Une centaine de personnes évaluée à la louche grossissante par l’envoyé spécial du quotidien local, dont la plupart étaient du premier cercle des troupes militantes des partis organisateurs. Mais peu importe : là n’est pas l’essentiel. Non ! ce qui a surtout retenu mon attention sont les doléances exprimées dans la salle et à la tribune — du moins celles qui ont été retenues par le rédacteur de cet article (j’insiste). Comme ce « soupir » d’une Narbonnaise vivant sans doute dans un monde imaginaire peuplé d’elfes et de farfadets qui « voudrait revoir de la verdure, des fleurs, des oiseaux en centre-ville ». Ou, plus sérieusement, le constat désolant fait d’une « mobilité » — tous modes confondus — « absolument pas au niveau” et de « logements sociaux » à l’état de « passoires thermiques ». Un procès en règle donc, non de la Ville et de Didier Mouly — étonnamment pour des « forces » voulant le bouter hors les murs de l’hôtel de ville — mais du Grand Narbonne, qui, lui, exerce bien ces deux compétences ; de son patron, Jacques Bascou, ainsi que celui de sa propre majorité à laquelle appartient pourtant Monsieur Sainte Cluque, le candidat désigné du Ps pour les prochaines municipales ; majorité du Grand Narbonne soutenue aussi par la section du Ps narbonnais et de son président, présent, lui aussi, à la tribune de cette réunion. Bref ! une réunion assez extravagante dont je serais curieux de savoir ce qu’en pensent Jacques Bascou et son Vice-Président, Monsieur Rocher, en charge des Transports (la mobilité), habituellement très réactif sur ce sujet. Quant à sa Vice-Présidente pour « l’Habitat », Isabelle Herpe, qui participait à cette réunion, son silence, très éloquent, en dit long sur l’extrême confusion politique dans laquelle ce rassemblement … rassemble.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récent[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
Je m’arrêterai désormais devant la tombe de Pierre Dumayet le sourire aux lèvres.

Je m’arrêterai désormais devant la tombe de Pierre Dumayet le sourire aux lèvres.

          Chaque année, un jour de la même semaine du même mois de novembre, je m’arrête quelques instants devant la tombe du cimetière de Bages où, selon la formule consa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio