Contre-Regards

par Michel SANTO

Nathalie Kosciusko-Morizet prise en flagrant délire…

 

C’était lundi, sur BFM-TV. Invitée à commenter les résultats de l’élection partielle dans le Doubs, Nathalie Kosciusko-Morizet a préconisé des «solutions radicales» pour limiter l’essor du FN. S’interrogeant par exemple sur le fait de placer ces «dizaines d’enfants» qui, à Mulhouse, arrivent «tous les jours en retard (à l’école) parce qu’ils sont à la prière», sans même avoir pris la précaution de vérifier la véracité des faits. Démentie aussitôt par celui qu’elle a présenté comme son « informateur », elle s’est excusée en précisant: “contrairement à ce que j’ai déclaré sur la foi de mauvaises informations, seuls les parents sont concernés et aucunement les enfants». Mais le mal était fait. Quel crédit, à défaut de respect, peut-on encore accorder  à l’endroit d’une « responsable » politique capable de balancer de tels mensonges ? Surtout dans une conjoncture politique où les nerfs, sur ce sujet, sont à vif…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Didier

    |

    Certes le propos semblait grossir le phénomène, mais de là a estimer qu’il n’existe pas il y a un pas difficile à franchir. En tous les cas dans le secondaire nombre d’enseignants peuvent témoigner, depuis longtemps, des demandes d’absence exceptionnelle ou de report d’interro ou d’examen blanc pendant les périodes de Ramadan. Ils peuvent également témoigner de retards fréquents notamment chez les filles, amenées, pour cause de fratrie nombreuse, à faire quelques heures de ménages avant les heures de cours. Ils peuvent aussi témoigner des pressions exercées par les grands frères sur des adolescentes dont la tenue vestimentaire est considérée comme inadéquate, c’est à dire un peu trop “occidentale”
    Quand on ne se lave pas les yeux tous les matins, ils finissent par être collés rendant difficile la vision du monde qui nous entoure. Depuis des années notre société refuse de se laver les yeux régulièrement

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Un cas seulement recensé Didier!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :