Contre-Regards

par Michel SANTO

Nicolas Sarkozy a déjà gagné la guerre à Droite en appliquant les préceptes de Sun Tzu !

UnknownÀ Droite, le processus de réorganisation s’est accéléré avec l’entrée en lice de l’ancien président de la République. En deux opérations médiatiques savamment construites , il se retrouve au centre du débat politique. Un centre qu’en réalité il n’a jamais quitté, tant il occupait les esprits, au sens littéral des termes, de la sphère politico-médiatique. S’il s’est dévoilé plus tôt en passant par la case UMP, c’est parce que les circonstances l’obligeaient. Il n’était pas question en effet que Nicolas Sarkozy abandonne l’appareil UMP à François Fillon ou Alain Juppé, ou indirectement à un  de leurs quadras. Il sait bien qu’il en aura trop besoin. Sur ce terrain , il est, et il le sait, le plus fort, et la bataille pour la présidence de l’UMP est déjà pliée. Tellement pliée, qu’en ces deux premières sorties publiques, comme hier à Lambersart dans le Nord, il en use déjà comme un tremplin pour l’élection présidentielle de 2017. Allant même jusqu’à rassurer les Juppé et Fillon quant à la tenue de primaires, des primaires qu’il espère rendre inutiles par la création d’un rapport des forces dans l’opinion qui amènerait ses concurrents à abdiquer. L’objectif caché est bien en effet celui là; et force est de constater qu’il a pour l’heure l’avantage, ses  deux rivaux courant derrière lui tout en se combattant … « Remporter 100 victoires après 100 batailles n’est pas le plus habile. Le plus habile consiste à vaincre sans combat. » Sun Tzu (l’Art de la Guerre). Selon ce grand maître chinois de  la stratégie militaire (et politique), un bon stratège n’est pas violent, il n’humilie pas son adversaire. Il l’amène  à se transformer pour reconnaître son infériorité. Ainsi, il n’a plus besoin de combattre. Reste l’épée de Damoclès des «affaires» qui ne cessera pas de se balancer dangereusement au-dessus de sa tête. Mais jusqu’à présent, elle est restée virtuelle. Bref, sauf coup d’arrêt de la justice Nicolas Sarkozy est sur le point de gagner la guerre à Droite …

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Ingrid

    |

    (…) « est sur le point de gagner la guerre à droite »
    Vous parlez de l’UMP stricto sensu, je présume ?

    Et encore, grâce au coup de main des médias, qui ne savent plus quoi traiter pour attirer le chaland !

    Car s’il y a ensuite des primaires à droite, là, ce sera tout autre chose.
    Écoutez autour de vous :
    ce retour annoncé n’enchante pas des masses, il n’est pas accompagné d’un grand enthousiasme dans l’électorat de droite.

    Il a perdu toutes les élections intermédiaires depuis 2007, ( Sénat inclus : on se souvient justement du Point qui titrait « le boulet », d’après le mot de Larcher ) et la plus importante de toutes ensuite, celle de mai 2012, dans une France de Droite.
    Fallait le faire pour un sauveur !!!

    Bien des électeurs lui en veulent encore : la rupture est plus profonde et nette, que chez des élus ou des militants, qui ont beaucoup à perdre ou qui espèrent quelque promotion.
    A cet égard, les sondages après son intervention à la TV, semblent être un reflet assez juste de ce que pas mal de gens pensent.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Les médias sont un des terrains de la lutte politique, et il l’investit … évidemment! Des médias qui en retour l’utilisent pour leurs propres fins, évidemment aussi! Qui manipule qui, d’après vous, et en joue avec maestria , il faut bien l’admettre ? Quand aux primaires, je maintiens mon analyse. Sarkozy fait tout pour que ses concurrents abdiquent. Fillon est déjà quasi mort et Juppé ça ne va pas tarder ! Mais je peux me tromper, évidemment aussi ! À bientôt Ingrid !

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Carnet du jour : notes en vrac…

Carnet du jour : notes en vrac…

  Ai reçu, hier, d'un ami progressiste, athée… et sanguin, un petit mot m'annonçant sa présence, à Noël et en famille, à Dieulefit, dans la Drôme. Ai vu à la messe du 20 heures, un jeune "Gilet Ja[Lire la suite]
No thumbnail available

"GiletsJaunes" : la confluence des générations…

Confluence Rhône (gauche) - Arve(droite), à Genève. Je donne ici l'analyse  de Jean-Paul Betbeze. Originale et loin du bavardage "d'universitaires-experts", par bien des aspects elle recoup[Lire la suite]
Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Enfin ! le sursaut républicain de 36 élus du Narbonnais…

Le 9 Décembre, j'écrivais ceci sur ma page Facebook : "Dans ma petite ville de Narbonne, samedi dernier, des flammes devant l'entrée de la sous-préfecture – située elle-même face au commissariat d[Lire la suite]
LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

LREM et les "Gilets Jaunes" : des "jumeaux" paradoxaux !

Quelques remarques, en vrac, pour m’aider à comprendre quel sens à donner à ce mouvement dit des « Gilets Jaunes » ("GJ") 1) De la taxe carbone à la démission de Macron, ce mouvement de révolte, b[Lire la suite]
Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Donner aux citoyens le pouvoir d'évaluer la dépense publique de la Commune à l'État !

Comme dans toute crise sociale et politique de grande ampleur, les éléments d'une sortie positive, au sens d'un ajustement profitable à tous des rapports entre les citoyens et leurs représentants,[Lire la suite]
Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Gilets Jaunes : l'Aude en marche vers des solutions d'apaisements...

Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche. [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :