Contre-Regards

par Michel SANTO

Non, la France n’est pas et ne devient pas raciste !

 images-1

La ministre de la justice Christiane Taubira, comparée à un singe par une candidate FN exclue depuis, traitée de « guenon » par des enfants lors d’une manifestation anti-mariage gay, et nous tombe sous les yeux, depuis le début de cette semaine, une rafale d’articles, dans tous les médias ou presque, pour nous ressortir cet injuste et insupportable procès : la France est raciste.

Vous, moi, toutes et tous, quoi ! La France et non une timbrée « feneu » et deux ou trois gamins, qui mériteraient une bonne leçon…de morale ; si cela est encore permis ! Une rafale , que dis je, un véritablement bombardement médiatico politique, qui se révèle être en réalité – je m’empresse, ici, de dire que je condamne de la manière la plus ferme les insultes à elle adressées, on n’ est jamais assez prudent ! – une opération de diversion parfaitement conçue et très bien orchestrée ! Ainsi, le mal, le seul qui rongerait notre société serait le racisme et madame Taubira en serait la vivante preuve, l’emblématique victime. Voilà ce qui nous est signifié, même si je n’ignore rien de certaines conversations entendues chez mon buraliste où dans certains bistrots de plein air des halles… Reconnaissons le , ce plan de communication est quasi parfait : plonger la France dans un état de mauvaise conscience profond, cultiver ses penchants névrotiques à la repentance et lui faire oublier les véritables raisons de son mal être et de sa colère. Parfait et… pervers, car à force de sonner le tocsin du « racisme de tous », celui de la France, on masque, par le dérisoire, souvent, des faits rapportés, et le ressassement  , toujours, de cette stupide abstraction, ce qui mériterait vraiment d’être appelé à la barre de l’opinion . C’est ainsi aussi  qu’on le banalise, pour le plus grand profit de ceux qui en font véritablement commerce tout en plongeant les français dans le plus grand désarroi, le doute moral ou la haine de soi . Drôle de programme pour redonner confiance à une société en crise, non seulement économique mais aussi – osons le mot tabou, identitaire ! Comme me le disait , pas plus tard qu’hier, un ancien journaliste – nous déjeunions dans le même restaurant –  la sagesse aujourd’hui serait de plus lire les journaux, écouter les radios et regarder les télés. Nous nous sommes donnés rendez vous en Patagonie… 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Ambroisine

    |

    Oui en même temps, les journalistes sont heureux de rebondir aussi sur le sujet ! Pafois, plus que les politiques eux-mêmes ! 

    Après, le racisme n’est pas nouveau dans notre pays mais fort heureusement, ce n’est pas une généralité. En revanche, il y a de vraies tensions dans la société qui se font de plus en plus sentir
    et là, c’est plus inquiétant… 

    Reply

  • pibouleau

    |

    c’est de notoriété publique : le français n’a pas été, n’est pas et ne sera jamais : raciste, homophobe, antisémite. La preuve au comptoir des bistroquets je n’entends que propos louangeurs sur
    la gueunon de négresse (de plus femelle) sur le juif Strauss Khan et sur le melon Kader Arif ministre des anciens combattants. L’étoile jaune et le triangle rose ne ressortiront jamais de leur
    placard. Faut jamais dire jamais car … Pour ma part je ne me décerne pas de brevet d’anti-racisme et n’en décerne pas non plus à l’ensemble de mes compatriotes. La France raciste ou pas je me
    priverai bien de toute appréciation catégorique sur un sujet aussi délicat 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :