Nous voilà invités par la grande Histoire dans une guerre que nous n’avons pas su (voulu) voir.

     

Nous voilà invités par la grande Histoire dans une guerre que nous n’avons pas su (voulu) voir.

Et voilà que s’impose la vraie bourse des principes et valeurs.

Que paraissent alors dérisoires nos petites querelles domestiques

et vains nos sempiternels débats sociétaux ;

ridicules nos ronflantes indignations

et pompeux nos emballements « humanistes »…

 

 

             

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Chantal

    |

    Bonjour,
    Que devons nous dire a tous ceux qui encore récemment manifestaient dans le convoi de la liberté. Le mot liberté aurait il perdu de son sens dans notre pays ou il fait bon vivre quoiqu en disent les anti-vaccins.
    Je pense aujourd hui a ca peuple ukrainien.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :