Contre-Regards

par Michel SANTO

Nouveau Narbonne ! Jean Paul César se rebiffe et tacle Didier Mouly !


Ça tangue à “Nouveau Narbonne”. César se rebiffe ! Il n’a pas du tout goûté les embrassades publiques de Didier Mouly et Marie-Hélène Fabre. “Avec toi Marie, on plie Py, au mois de mai !” Filloniste revendiqué, cette couleuvre, il ne pouvait pas l’avaler sans finir en soins intensifs. Mouly lui-même ayant fait le choix de la candidate Ps pour les prochaines législatives, du coup le verrou de l’apolitisme de N.N sautait. Champagne ! Et l’adjoint au maire de Narbonne d’imposer un communiqué à ce “mouvement” qui sonne comme une critique sans concessions de la dernière “sortie” de son patron. Le prétexte : une analyse des résultats de la primaire de la gauche, avec cette conclusion : “Cette conception de la vie politique me semble dépassée et je suis lassé par avance de lire dans la presse les « coups de com » d’un Alain Perea, auparavant premier soutien de Jacques Bascou, se prétendre maintenant “En Marche” ou d’une Marie-Hélène Fabre qui, toujours la rose au poing, attend patiemment le nom de celui qu’elle devra soutenir…” Vlan !

Le “ciseau” de la censure interne embarrassé, le concierge du site officiel de N.N s’est néanmoins fendu de ce petit avertissement : “Nouveau Narbonne est un mouvement libre dont le seul objectif consiste à gérer notre ville et son agglomération pour développer et améliorer le cadre de vie de ses habitants. À la lecture du texte communiqué hier soir par Jean-Paul César, nous avons d’abord hésité à publier ses propos. Puis, connaissant son attachement à nos valeurs et la force de son engagement, nous lui avons ouvert cette tribune…”

Une langue de béton trempé pour avouer : “J’avale mon chapeau”… Et que le parapluie de l’apolitisme narbonnais, mité,  prenait, désormais, l’eau ! 

 
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Dengis

    |

    C’est fou, D.Mouly se tire une balle dans le pied (apolitique sic !)

    Reply

  • Avatar

    Spacegirl

    |

    JP César a, pour ma part et je m’en rejouis, en tête… La ville de Narbonne en 2020… Pour cela, il doit faire scission avec Mouly bien avant pour que sa candidature ne paraisse pas pour revanchard… Grâce aux différentes actualités du moment (candidature Py, MHF, conflit de mandats Tourisme Agglo…), il a l’embarras du choix pour ses prises de position et c’est tant mieux… Il le fait avec brio… Le but maintenant est que Mouly s’en defasse, il sera libre pour le tourisme et pour se lancer pleinement en soutien LR puis municipales !

    Enfin ce n’est que mon avis (#128513#)

    Reply

  • Avatar

    Robert

    |

    Un mouvement apolitique qui éclate en raison des positions politiques des uns et des autres. Bravo César ! On s’éclate…de rire !

    Reply

  • Avatar

    PERRY

    |

    C’est une sale habitude Narbonnaise, dès que la soupe tourne au vinaigre, une navette du fauteuil apolitique s’établit vers le politique – Inconstances déjà connues antérieurement par bon nombre ayant rejoint rapidement l’UMP avant de retourner au giron local – Que des girouettes – Mr. Py est heureux d’accueillir CESAR, lequel me parait un soldat romain opportuniste
    “Ave césar” ceux qui vont mourir ne sont pas prêts à vous saluer.
    C’est vraiment petit ces gesticulations ..

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :