Contre-Regards

par Michel SANTO

On ne fait pas de la politique sur un cadavre!

4248177_sans-titre_640x280

La phrase! Celle qui passe en boucle à la radio à la télé. Une “grenade” médiatique! Il n’y avait qu’un ancien présentateur de journal télévisé recyclé dans l’activisme politicien  pour la trouver et méthodiquement la balancer dans tous les micros qui , depuis hier, lui sont complaisamment présentés. “On ne construit pas un barrage sur un cadavre” crache Mamère, dit Noël. Nulle compassion dans ces mots, seulement de la haine. De la haine bassement répandue  par un perpétuel donneur de leçons qui veut faire de “la politique autrement”. Un  Vert, parmi d’autres, qui, sans vergogne, exploite le cadavre d’un jeune homme qui, non sans audace et sincérité, ne voulait pas d’un barrage, dans le Tarn. Cette phrase depuis hier me hante. Construite, mûrement réfléchie, elle a été jetée consciemment sur les ondes pour “tuer”. Un cocktail molotov sémantique que je renvoie à son auteur tant son indigne phrase me révulse…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    EBC

    |

    oh combien vrai

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :