Contre-Regards

par Michel SANTO

On ne fait pas de la politique sur un cadavre!

4248177_sans-titre_640x280

La phrase! Celle qui passe en boucle à la radio à la télé. Une “grenade” médiatique! Il n’y avait qu’un ancien présentateur de journal télévisé recyclé dans l’activisme politicien  pour la trouver et méthodiquement la balancer dans tous les micros qui , depuis hier, lui sont complaisamment présentés. “On ne construit pas un barrage sur un cadavre” crache Mamère, dit Noël. Nulle compassion dans ces mots, seulement de la haine. De la haine bassement répandue  par un perpétuel donneur de leçons qui veut faire de “la politique autrement”. Un  Vert, parmi d’autres, qui, sans vergogne, exploite le cadavre d’un jeune homme qui, non sans audace et sincérité, ne voulait pas d’un barrage, dans le Tarn. Cette phrase depuis hier me hante. Construite, mûrement réfléchie, elle a été jetée consciemment sur les ondes pour “tuer”. Un cocktail molotov sémantique que je renvoie à son auteur tant son indigne phrase me révulse…

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    EBC

    |

    oh combien vrai

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

    Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce so[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :