Contre-Regards

par Michel SANTO

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

   

Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l’Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble progresser. Jeudi soir, par exemple, Bertrand Malquier, le premier adjoint de Didier Mouly, a lancé un appel en faveur de  » l’intelligence collective  » en exprimant le souhait de  mutualiser la gestion du Parc des Expos – de compétence Grand Narbonne – et de la future salle multimodale – voulue, financée et gérée directement ou indirectement par la Ville. Moins que de  réflexion collective, je devrais plutôt dire que cette proposition de Bertrand Malquier est l’aveu implicite – et tardif – que la programmation et la réalisation de cette salle – tant par sa taille, sa zone de chalandise, et sa complémentarité avec d’autres équipements communautaires … – relevait de la compétence du Grand Narbonne.  Et qu’avant toute décision municipale – unilatérale – sur son volume, ses fonctions, son site d’exploitation, son coût, son financement, limiter les risques de chevauchement d’activités et de surcoûts d’exploitations, notamment, supposait, à tout le moins, une négociation entre les deux collectivités sur ces différents points [1]. Ce que, pour des raisons – politiques – que j’ai à plusieurs reprises exposées dans des billets précédents, ne voulait aucune de ces deux collectivités.  Mais la logique politicienne n’a qu’un temps et, quoi « qu’il sorte » prochainement des urnes, rien, sinon la bêtise et l’inconséquence – qui vont si bien ensemble, hélas – ne pourra résister à la logique économique, financière et commerciale d’une gestion coordonnée par le Grand Narbonne du Parc des Expos et de la Salle Multimodale – si le juge sur le fond décidait de sa légalité (pour la salle)…  Le maire de Port la Nouvelle, Henri Martin, en exposant  clairement ce point de vue jeudi soir, a fait sortir nos élus de l’hypocrisie ambiante sur ce sujet… Une façon de préparer les esprits à un transfert de cette salle – le moment venu –  au niveau de gestion qui est naturellement le sien : l’intercommunalité, et donc le Grand Narbonne.

[1] Ce constat est à l’origine de mon opposition à ce projet de salle multimodale…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    Corcia

    |

    Votre note fais bien le point de situation exprimer ce qui serait la meilleure solution de bon sens.
    Mais pourquoi n’allez-vous pas au bout de la logique de ce raisonnement qui voudrait que Narbonne n’ait plus qu’une seule salle de cette nature. C’est-à dire adapter leParc des expositions aux
    besoins conjoints des deux salles

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais dans un de mes billets précédents, j’ai déjà exprimé cette idée d’une seule salle croisant les fonctions des deux en question. D’autant que les anciens parcs d’expos sont désormais obsolètes, pour la simple raison que les salons et autres types de rassemblements commerciaux ne font plus recettes, ne correspondent plus au marché …

      Reply

  • Avatar

    baleine_rieuse

    |

    Narbonne à droite comme à gauche, c’est la gabegie ! on a une salle d’exposition « l’aspirateur » qui est un bide total, une scène nationale « theatre+cinema » en permanence vide et sous assistance respiratoire avec un mécénat local de pacotille, un musée qui va arriver Narbovia, avec un nom pareil on croirait le nom de l’arlésienne de rocade qui doit sortir de terre bientôt nous dit ont, enfin une salle mouly multi-modale, où là encore un parc des expositions vide fait déjà l’affaire.

    Le problème des édiles narbonnais c’est de ne pas comprendre le monde dans lequel ils vivent, et quand on lit le journal d’aujourd’hui avec les pseudo-confidence de Bascou, on comprends mieux qu’ils n’ont rien compris….

    Ajouté à cela une chose qui maintenant « se sait » c’est que Narbonne est une ville « Nucléaire » et que promoteurs et investisseurs s’en mordent les doigts, encore récemment un ami propriétaire d’une agence immobilière de narbonne me disait: « les gens ne veulent plus venir vivre à narbonne à cause de Malvesi, les ventes sont en chutes libres… ».

    Il est temps d’écouter les hommes de bons sens comme le directeur de publication de ce blog, à quoi va donc servir une salle multi-modale vide ? Areva ne sera pas toujours là pour sponsoriser à tout va les choix calamiteux de ces élus du peuple démago…

    Reply

    • Avatar

      Guy

      |

      Un Theatre+Cinema qui se distingue encore en déroulant le tapis rouge ce vendredi à Henri Joyeux, tristement connu pour ses prises de position contre les vaccins, l’avortement et la contraception!

      Reply

  • Avatar

    THEOPHRASTE GALA

    |

    Soit, sortons d’une hypocrisie ainsi que le recommande le maire de La Nouvelle. Mais quand même, quelle immoralité dans ce dossier : par la mégalomanie, l’entêtement et l’incompétence du maire de Narbonne, tous les contribuables de l’agglomération devraient se retrouver à payer cette salle ! Le Maire de La Nouvelle aurait été plus inspiré de mener un front véhément avec tous les autres maires pour mettre la pression sur Narbonne en sorte que la raison revienne et que ce projet soit définitivement enterré.

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

      Il serait quand même temps que  le discours public et politique sur la transition écologique, la protection de l'environnement, la lutte contre le réchauffement climatique aband[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :