Contre-Regards

par Michel SANTO

Petites affaires dans le Grand Narbonne.

On se souvient, peut-être, de mes deux ou trois billets consacrés à la curieuse et contradictoire politique du «  petit prince » du « roi Ubu »  en matière de développement durable. Le rapport du commissaire-enquêteur concernant le PLU de Gruissan est désormais disponible et, concernant la zone des Quatre-Vents, qui préoccupait de nombreux résidants et responsables locaux d’associations œuvrant à la défense d’un environnement un peu moins bétonné parce que toujours plus dédié au sacro-saint « développement touristique », ses recommandations sonnent comme une sérieuse mise en garde adressée à Didier Codorniou. Ses conclusions :

 réexaminer le projet,

 limiter la hauteur des constructions à R + 2, avec un COS inférieur à 0,8 (ce qui sur 3 niveaux de construction représente une emprise au sol de 27 %),

– compte tenu des réactions hostiles, entreprendre  de nouvelles réflexions dans un esprit constructif et consensuel,

– que le demandeur (le maire) respecte son « mémoire réponse » suite aux observations du public venu au cours de l’enquête,

– apporter des réponses aux remarques de la DDEA sur l’absence de référence au respect du SCOT en termes de SHON,

– examiner avec une attention particulière et objective, la compatibilité des projets d’extension d’urbanisation dans les espaces proches du rivage.

La mobilisation et la pression exercée sur des médias locaux, pas très «  chauds » sur ce dossier, (il faudra éclaircir un jour cette discrétion inhabituelle quand il s’agit d’autres projets en d’autres lieux…) n’aura donc pas été inutile. Attendons la suite et la mise en œuvre d’une véritable concertation (promise), en espérant que le maire respectera ses engagements et tiendra la population informée de ses projets.

Le match n’est pas encore terminé, même si l’essai de notre premier centre à présent entraîné par G.Frêche, est sérieusement contesté par l’arbitre et le public…

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

La société du vide parée de lin blanc fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle fait peur !

La société du vide parée de lin blanc fonctionne au carburant de la haine et du ressentiment. Elle f

                  Un insoumis traqueur de "fascistes planqués", filme un individu casqué tabassant un manifestant place de la Cont[Lire la suite]
Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

Le Cabinet d'Art Particulier et "Les Grands Buffets Mécénat" exposent Patrick Chappert-Gaujal…

        Louis Privat, le patron des « Grands Buffets » n’est jamais à court d’idées – il ne fait jamais rien comme personne ! Surtout quand il s’agit de promouvoir l’[Lire la suite]
Une intense lumière suffit à graver la vérité.

Une intense lumière suffit à graver la vérité.

              Dans le carnet de Marc Pautrel, chaque jour, trois phrases - parfois notes de travail, parfois journal intime -. (lien direct en[Lire la suite]
Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :