Contre-Regards

par Michel SANTO

Petites affaires dans le Grand Narbonne.

On se souvient, peut-être, de mes deux ou trois billets consacrés à la curieuse et contradictoire politique du «  petit prince » du « roi Ubu »  en matière de développement durable. Le rapport du commissaire-enquêteur concernant le PLU de Gruissan est désormais disponible et, concernant la zone des Quatre-Vents, qui préoccupait de nombreux résidants et responsables locaux d’associations œuvrant à la défense d’un environnement un peu moins bétonné parce que toujours plus dédié au sacro-saint « développement touristique », ses recommandations sonnent comme une sérieuse mise en garde adressée à Didier Codorniou. Ses conclusions :

 réexaminer le projet,

 limiter la hauteur des constructions à R + 2, avec un COS inférieur à 0,8 (ce qui sur 3 niveaux de construction représente une emprise au sol de 27 %),

– compte tenu des réactions hostiles, entreprendre  de nouvelles réflexions dans un esprit constructif et consensuel,

– que le demandeur (le maire) respecte son « mémoire réponse » suite aux observations du public venu au cours de l’enquête,

– apporter des réponses aux remarques de la DDEA sur l’absence de référence au respect du SCOT en termes de SHON,

– examiner avec une attention particulière et objective, la compatibilité des projets d’extension d’urbanisation dans les espaces proches du rivage.

La mobilisation et la pression exercée sur des médias locaux, pas très «  chauds » sur ce dossier, (il faudra éclaircir un jour cette discrétion inhabituelle quand il s’agit d’autres projets en d’autres lieux…) n’aura donc pas été inutile. Attendons la suite et la mise en œuvre d’une véritable concertation (promise), en espérant que le maire respectera ses engagements et tiendra la population informée de ses projets.

Le match n’est pas encore terminé, même si l’essai de notre premier centre à présent entraîné par G.Frêche, est sérieusement contesté par l’arbitre et le public…

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :