Contre-Regards

par Michel SANTO

Quand des élus du Tarn et Garonne se remplissent les poches, c’est la France qui souffre…

  images

Lors de la première session de la nouvelle assemblée départementale du Tarn et Garonne, la nouvelle majorité a d’abord proposé une hausse de 33% des indemnités des élus. Mais le groupe socialiste a demandé que cette hausse soit ramenée à 23% et que trois emplois-jeunes soient embauchés. C’est cette proposition qui a finalement été votée par 23 élus, tandis que les 7 conseillers PRG votaient contre. Un exemple frappant, et sonnant, de cécité politique.

Et qui démontre que “la proximité” , comme remède pour réconcilier les électeurs, et les contribuables, avec la démocratie pour gérer les affaires publiques de manière plus responsable, est à la “morale” ce que le Nord est au Narbonnais que je suis: du vent! Un vent mauvais qui, dans le contexte de crise financière, sociale…que nous sommes, alimente, par ce genre de décision d’élus pour des élus, les moulins de la démagogie, l’abstention et le vote protestataire d’extrême droite. Pour calmer notre humeur de citoyens blessés, leur envoyer, à ces autistes censés nous représenter, sous diverses formes, une ordonnance musclée, me semble  donc une mesure de salubrité publique de première urgence. Il n’est pas interdit non plus, pour ceux qui habitent ce Département de sortir, s’il le faut, les “fourches”- symboliques, évidemment !

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    ss

    |

    ils sont dans leur bulle ,ils n’ont encore rien compris,rien appris
    Ils n’ont pas vu que le monde avait changé et qu’ils sont maintenant continuellement sous les feux des projecteurs avec jugement immédiat de leurs actions

    Reply

  • Avatar

    Bernard-Mery de Vargas

    |

    J’aime bien l’image qui illustre ton article sur ton blog avec “quitte à jeter l’argent par la fenêtre, essaye au moins de viser la mienne” à l’adresse des élus…

    Vous vous souviendrez d’une discussion ici même, il y a des mois, ou je disais que lorsqu’une construction est insalubre, il ne fallait pas hésiter à la raser pour reconstruire du neuf. Vous allez y venir aussi.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

Narbonne ! Municipales2020 : Et de huit… Au fou !

      Et de huit ! Qui ? Un nommé Perello ! Son programme : « le plus plus gros » de tous les temps. Avec, en tête de gondole, une faculté de médecine ; la création de 10 000[Lire la suite]
"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

"Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes…"

      En 1840, dans « De la Démocratie en Amérique », Alexis de Tocqueville décrit le « despotisme nouveau » qui gangrène, à ses yeux, la démocratie naissante. Nos penseurs qui se p[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

Narbonne ! Municipales2020 : "Narbonne, Impulsion Citoyenne" veut faire la nique au réel…

    Et de sept ! Avec la liste Narbonne, Impulsion Citoyenne (N.I.C), qui tente d’occuper le créneau de la gauche de la gauche ; et faire la nique à N.E.C : Narbonne En Commun (PC,PS…) con[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 :  Ça suffit, vraiment ça suffit !

Narbonne ! Municipales2020 : Ça suffit, vraiment ça suffit !

Ça suffit, vraiment ça suffit ! J’entends, sortant de la bouche de prétendants au trône municipal que  Narbonne serait « en faillite », « en ruine » ou « en train de mourir ». Et pourquoi pas men[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Narbonne ! Municipales2020 : La liste sans surprises de Didier Mouly…

Nouveau Narbonne      C’est en fin d’après midi que Didier Mouly va présenter la liste des candidats qu’il va conduire en mars prochain pour tenter de conserver son mandat de maire. [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

Narbonne ! Municipales2020 : le député Perea sort du bois et tire à la "sulfateuse"…

      le 13 janvier, je titrais un de mes billets : « Narbonne ! Municipales2020 : morne campagne… ». J’avais le sentiment en effet qu’y flottait un air d’aimable c[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :