Quentin Estrade ! Un jeune homme pressé (trop !)…

       

Je ne connais pas Quentin Estrade. La seule chose que je sache de lui, largement relayée par la presse locale, est qu’il est jeune : 25 ans et qu’il est médecin interne en cardiologie. Un succès universitaire et professionnel qui couronne un parcours scolaire et universitaire brillant. Je ne le connais certes pas, mais je ne pense pas me tromper en disant que ce jeune garçon est très ambitieux et qu’il a dû penser très tôt qu’il avait un grand avenir politique devant lui. À commencer par faire tomber le député sortant Alain Perea lors des législatives prochaines de juin. Je sais aussi, grâce au zèle de ma gazette narbonnaise, qu’il multiplie les initiatives dans tous les domaines pour se faire connaître des électeurs. À ces occasions, il égrène, curieusement pour un candidat-député, des propositions qui ne sont pas du ressort d’un représentant de la Nation tout entière, mais relèvent de la seule responsabilité d’un maire, en l’occurrence celui de Narbonne, aussi président de l’Agglo – ou de la présidente de la Région. Autre curiosité, il se présente, sans être contredit par l’Indépendant dans son dernier article, comme étant « centre droit sans étiquette », alors qu’il est membre du « nouveau centre » d’Hervé Morin, mouvement allié au L.R de Valérie Pécresse dont un papier du 26 janvier précisait que son comité de soutien narbonnais à la présidentielle serait animé par… Quentin Estrade lui-même. En clair, ce jeune homme pressé n’est, pour l’heure, que candidat à la candidature pour L.R et ses alliés, alors qu’il est censé animer le fantomatique comité de soutien de Valérie Pécresse. De sorte que dans ce mélange des genres adroitement entretenu, on se demande quel sens donner, par exemple, à la présence ostensiblement et médiatiquement promue de l’ancien maire Michel Moynier et du président de la Commission Archéologique, Jacques Michaud, à son troisième « café politique » dernier, consacré à la culture. Animaient-ils donc tous deux – « 2 monuments de la culture narbonnaise » selon leur hôte –, de concert et chez « CO », la campagne du candidat investi de fait par LR ?

 

Illustration : Page Facebook de Quentin Estrade. Avec ce commentaire : « Loin des divergences idéologiques et nationales, merci aux 2 monuments de la culture Narbonnaise : le Pr Michaud et Mr Moynier pour les échanges que nous avons eu afin de faire triompher en ces temps obscurs la culture, le sport, la Méditerranée : bref la Narbonnaise ! Merci »

     

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :