Contre-Regards

par Michel SANTO

Réchauffement climatique : l’énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

 
La-Terre-espace-Nasa

@nasa

 

Très intéressant article de Sylvestre Huet : “Climato scepticisme et médias : la duperie”.  Dans une première partie, il y est montre, en s’appuyant sur les travaux de trois jeunes chercheurs, le “décalage monumental entre le traitement médiatique de la science normale du climat et la faveur accordée à quelques négateurs”. Le ratio entre le nombre d’articles scientifiques publiés et le nombre d’apparitions dans les médias, fait apparaître, en effet, que les scientifiques négateurs, sur ce ratio, sont 15 fois plus cités dans les médias que les scientifiques.

Quant à la représentation sociale de l’effet de serre des français, les réponses aux questions posées lors des enquêtes  de  l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), sont tout aussi éloquentes. Lorsqu’on leur pose la question “ouverte”: «Selon vous, à quoi est dû le changement climatique ?», seuls 2% des personnes intéerrogées répondent spontanément “effet de serre” et 5% “CO2”. Les deux réponses les plus fréquentes étant, elles, des plus vagues : “la pollution” ou “les activités humaines”.

Plus grave, d’une certaine manière, interrogés sur l’éventuelle responsabilité dans l’émission de gaz à effet de serre des centrales nucléaires, “les réponses des français : « beaucoup » ou « assez »,  cumulent un score très élevé ( 58% en 2017 ).  Des réponses beaucoup plus répandue selon que l’on est jeune et/ou opposé à cette technologie.

Sylvestre Huet en conclue justement  “que l’énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat, ou des liens de telle ou telle technologie avec les émissions de gaz à effet de serre, plombent toute tentative de démocratiser les choix technologiques, économiques et sociaux rendus indispensables par la menace climatique. La responsabilité des médias n’est bien sûr pas unique dans ce constat, mais elle est clairement engagée”.

On s’en serait douté !  À méditer…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

    Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce so[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

Narbonne! Municipales2020 : Quoi de commun à "Narbonne En Commun" ?

  « Narbonne En Commun » (N.E.C) est donc la nouvelle enseigne d’un rassemblement des « forces de gauche » narbonnaises. Des forces qui se limitent, pour l’heure, si on e[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio