Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP: Régionales2015, et pas que. L’inflation de la parole politique et sa perte de « valeur »…

imgres-1

L’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. Il en va de même pour la parole politique. Sa « valeur » d’achat, sur le marché électoral, notamment, est inversement proportionnelle à la quantité d’images et de mots produite et mise en circulation dans les circuits de diffusion médiatiques et les réseaux sociaux. C’est la réflexion que je me faisais ce matin, en ouvrant ma tablette et lisant mon quotidien local. Il ne se passe pas un jour de cette campagne électorale des régionales, dans ma petite ville et son département, sans que son espace médiatique ne soit en effet couvert de photos d’une des 12 listes en compétition. Un phénomène qui n’est pas propre à l’écosystème politique audois, évidemment, mais qui prend ici une dimension quasi surréaliste. Au point de se demander parfois si ces candidats ont d’autres activités familiales, sociales ou professionnelles que celles qui les amènent à se déplacer en groupe dans le plus petit hameau des hautes Corbières. Tout se passe comme si le crédit des responsables politiques, ou des candidats à l’exercice de ces responsabilités, se mesurait à l’aune de leur empreinte médiatique: «Si tu veux être élu, il faut être vu », avec pour conséquence la désintégration de leur crédibilité dans l’hyper inflation de paroles et de promesses. Un déferlement d’images et de commentaires mis en circulation dans les tuyaux médiatiques, surtout dans ceux de la presse régionale, souvent « suivistes » et inévitablement pauvres, qui supplante ainsi l’information à laquelle on devrait pourtant avoir légitimement droit pour se forger une opinion. Nous ne sommes évidemment pas sans responsabilité non plus dans cette situation, accros que nous sommes, pour beaucoup, aux écrans de toute nature. D’où l’obligation, la nécessité « vitale », d’interrompre ce bombardement quotidien de sons et d’images qui cible nos consciences, s’en protéger, le temps que vienne le silence fécond à la pensée. Pour voir et entendre le « monde réel ». S’y efforcer plutôt, non sans risque, il est vrai. Comme celui de se tromper! Ou, à l’inverse, de trouver dans cet univers médiatique complexe, à s’y acheminer patiemment, de quoi alimenter utilement sa propre réflexion…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER

    |

    Si l’on s’essayait alors à la couleur bleue que le propose l’artisan peintre en politique non moins artiste virtuose d’une politique rénovée…?
    « Tout le monde savait que c’était impossible à faire. Puis un jour quelqu’un est arrivé qui ne le savait pas, et il l’a fait. »
    S’il fallait un Winston Churchill pour sauver la Région Languedoc Roussillon et la peindre en bleu, bleu comme le ciel bleu des lendemains de tempête ou le calme de la mer qui ouvre les horizons, bleu couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité, bleu comme l’eau qui désaltère, bleu rafraîchissant et pur qui permet de retrouver un certain calme intérieur lié aux choses profondes et dieu sait si la région méditerranéenne a grand besoin de profondeur, bleu comme symbole de vérité, comme l’eau limpide qui ne peut rien cacher pas comme les protagonistes de la DUP de l’A9 qu’a rejoint Jean Pierre Grand, bleu comme couleur plaît généralement à toutes les générations, mais bleu à colorier avec modération… Car oui, ne disait-on pas que le bleu était étouffant parce qu’omniprésent…?
    Bref, Dominique REYNIE sera-t-il ce peintre là d’une nouvelle vision pour la région LRMP?

    Reply

  • Raynal

    |

     » Seul le silence est d’or…..’ ça doit être pour cela qu’on est si pauvre, parce qu’on le confond avec la dorure….C’est le choeur des mainates en ce moment….Les lendemains qui chantent coulent a profusion….Le PS nous refait le coup du jardin d’éden avec bac a sable pour chacun (ils ne s’en iassent pas )….La droite nous la joue responsable et austère genre  »après l’effort le reconfort », les écolos nous refont leur eternel » coucou, fais moi peur » en se repartissant les postes pour après ….Tandis que le FN fait du FN….Style grand frisson et ordre brun  » Arbeit ist frei  »….Frankreich, verboten….Migrants raùs….Bref, du basique quoi…! D’après les sondages l’abstention serait de plus de 50 pour cent…..Ah, bon…..?

    Reply

    • Delaire

      |

      C’est cela le drame, cet abstentionnisme, les non votants mériteront ce qui sortira des urnes en bien comme en mal, mais surtout qu’ILS LA FERME ENSUITE !

      Reply

      • Raynal

        |

        Certes, mais ne pas oublier que, quand le jeu et le débat leur paraissent en valoir la chandelle les Français votent (voir les municipales et a fortiori les présidentielles….)….Quel est l’enjeu de ces regionales pour leur vie et leurs problèmes quotidiens….?…Il faudrait dans l’idéal que les differents protagonistes fassent preuve de pédagogie alors que nous avons une campagne insipide avec les arguments cent fois rabachés La gauche n’ayant comme seul argument que la peur du FN….La droite, n’ayant pas grand chose a dire de plus, sinon surfer sur le ras le bol pour virer les sortants….Et le FN faisant son mièl de tout cela….Rassurez vous, moi je voterai ,mais je peux comprendre que tant d’électeurs n’en aient plus rien a f….de leur disque rayé…..Qui n’a pour but que de fabriquer des petits notables locaux sans envergure ni projet…..

        Reply

    • ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER

      |

      C’est bien par l’abstention qu’une aberration comme la DUP de l’A9 à 60 millions €/km a vu le jour. Moins de mille âme se sont rendu aux enquêtes publiques qu’avaient parfaitement complexifié et dissimulé les protagonistes en rose de la DUP de l’A9.
      Ceux qui s’abstiennent peuvent-ils aussi s’abstenir de payer les péages et impôts qui en découleront? Pourront-ils contenir les crues qui envahiront inéluctablement leur véhicule ou leur habitat?
      Tous au spectacle!  »
      La différence entre le peuple et le public, c’est que le public paye… Mais à l’usage, on s’aperçoit qu’un billet de théâtre est souvent moins coûteux qu’un bulletin de vote. » disait Guy BEDOS

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]
Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

      Il était temps que je fasse un peu de tri dans le tas de notes qui depuis un bon mois s'accumulent dans le plus grand désordre sur mon ordi… Finalement je n'en garde que qu[Lire la suite]