Contre-Regards

par Michel SANTO

Région « Occitanie » ! Le groupe La Dépêche va imprimer son journal ! | Contre-Regard.com

accueil-groupeladepeche


C’est en lisant le papier de Laurent Dubois – en lien en cliquant sur (ici) –, que j’ai appris le beau coup – économique et financier – réalisé par le groupe Baylet . Il vient de remporter en effet un marché à 4 millions d’euros, pour la publication du journal de la Région présidée par Carole Delga , et vice-présidée par madame Pinel – qui vient de succéder au ministre des collectivités locales J.M Baylet à la tête du PRG . De quoi faire tourner les rotatives de l’une au moins de ses deux imprimeries, la toulousaine ; celle qui imprimait jadis le journal de la seule région Midi-Pyrénées quand monsieur Malvy la présidait. Une imprimerie : « l’Occitane d’imprimerie » – située avenue Jean Baylet, évidemment – comme par hasard au nom parfaitement ajusté à celui validé par le Conseil Régional « Occitanie ». Jusqu’ici, je n’avais pas d’explications à la campagne « d’information » massive et permanente du groupe la Dépêche en faveur de cette dernière appellation régionale : en voilà au moins une…  Je sais, j’exagère !

Ah, sans trop m’éloigner du sujet, je note que ce marché à 4 millions d’euros fut serré, nous précise toujours Laurent Dubois ; mais que grâce  à un judicieux système de notation mis en place par la commission d’appel d’offre, son concurrent, mieux disant pourtant, toujours selon Laurent Dubois, aurait été écarté « sur une question de délai de livraison supérieur… de 3 jours à celui de La Dépêche. » À quoi ça tient tout de même :  0,80 point d’écart  seulement ! 0,80 à 4 millions d’euros… Je sais, je fais du mauvais esprit !

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Anna

    |

    Kolossale surprise ! Je croyais que le temps de ces petits arrangements entre amis était fini. Et si, au lieu de nous intéresser à la corruption au Brésil ou au sein de la Commission européenne, nous regardions ce qui se passe chez nos élus préférés ?

    Reply

  • Avatar

    Polo

    |

    A Toulouse les ministres et leur famille aiment la communication!

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :