Contre-Regards

par Michel SANTO

Retour sur la com!

Unknown-1

 

Nous vivons dans une société du spectacle. C’est une banalité de l’écrire…Tout notre quotidien en témoigne. Institutions publiques, entreprises, partis politiques…, le monde dans lequel nous pensons, produisons ou rêvons est saturé d’images et de représentations. 

Images et représentations à travers lesquelles chacun veut se donner une idée de lui-même forcément valorisante. Pour les entreprises on s’efforcera de persuader le chaland qu’elles vendent le meilleur produit ou le meilleur service au meilleur prix. Pour les collectivités locales ce sera le meilleur « site » communal, départemental ou régional aux meilleures conditions pour les personnes et les entreprises. Il s’agit de se distinguer, d’être attrayant… Et pour ce faire de présenter ses plus beaux atours. Quitte à en exagérer l’originalité ou la beauté : Montpellier la surdouée, Narbonne carrefour de l’Europe, Béziers Initiatives… Ou de refaire l’Histoire, comme le conseil Général de l’Aude avec son Pays Cathare ou la Région Languedoc-Roussillon avec sa Septimanie. Notons tout de même, pour ces dernières, qu’elles confirment l’aphorisme de Marx selon lequel « l’histoire se répète d’abord comme une tragédie, puis comme une farce… » Mais au final qui donc est dupe ? Personne ou presque. A l’exception peut-être des «  consciences » liées par des engagements partisans. Quant aux autres, ma foi, la plupart  s’en contrefichent. Même si certaines s’efforcent de comprendre. En se posant des questions simples. Combien ça coûte et pour quels résultats ? Quelle évaluation, avec qui et avec quels moyens ?  N’est ce pas cette exigence qui, malgré de sérieuses oppositions, cherche sa voie (voix !) dans le débat pré présidentiel ? La question, on le voit, est trop sérieuse pour la ramener, comme le pensent certains esprits, à une simple affaire de propagande…

 

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

Narbonne ! Municipales2020 : les métamorphoses d'Alphonse !

      Jeudi dernier, notre Alphonse, qui se présente modestement, à lui tout seul, sous l'étiquette "Je suis Narbonne", nous invitait à trinquer "en toute convivialité" dans [Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio